La chaîne de supermarchés aux puces Børneloppen arrive en Belgique

Shutterstock

L’occasion est tendance, les modèles de plateforme fonctionnent et chiner physiquement reste une expérience unique. Un entrepreneur liégeois va donc introduire en Belgique Børneloppen, une chaîne d’articles d’occasion pour enfants qui s’apparente à un marché aux puces.

 

Louer un espace dans la boutique

Au Danemark, Børneloppen est connu depuis un certain temps : la formule franchisée fait ce que font les marchés aux puces ou les brocantes d’articles pour enfants, mais dans un lieu fixe et organisé. Les franchisés s’occupent de l’emplacement et du personnel, les particuliers apportent l’assortiment. En d’autres termes, le modèle économique de la chaîne consiste à vendre de l’espace.

 

Mais les vendeurs ne sont pas obligés de rester : si vous le souhaitez, vous pouvez louer un « espace stand » dans le bâtiment pendant au moins une semaine et l’argent de ce que vous avez vendu sera versé sur votre compte. C’est le vendeur qui fixe les prix et installe son stand, après quoi les employés du magasin prennent le relais. 

 

Cinq magasins d’ici 2023

Ce marché physique doit être plus qu’un simple point de vente, explique l’Echo. Børneloppen se veut également un lieu de rencontre pour les parents et les familles, avec possibilité de manger sur place, aire de jeux pour les enfants, ateliers et activités.

 

Le onzième point de vente de la chaîne ouvrira en Belgique le 12 juin, plus précisément à Fléron en province de Liège. L’entrepreneur Cassandre Jouret y a déniché un bâtiment de 600 mètres carrés qui répond aux exigences de la formule. Il s’agit seulement du deuxième établissement étranger de la chaîne après un point de vente en Islande, mais l’ambition est de s’étendre rapidement : le business plan de Jouret prévoit quatre à cinq magasins en Wallonie et à Bruxelles d’ici 2023.