La Chine souhaite éradiquer la vente de produits contrefaits | RetailDetail

La Chine souhaite éradiquer la vente de produits contrefaits

La Chine souhaite éradiquer la vente de produits contrefaits

D’ici 3 ans, les autorités chinoises souhaitent éradiquer complètement la vente en ligne de produits contrefaits.  Elles envisagent de contrôler davantage les transactions online.  C’est ce que le gouvernement chinois a annoncé samedi.

 

L’obligation de mentionner le véritable nom en ligne

Pour mettre un terme à la vente de produits contrefaits, le gouvernement chinois veut obliger l’utilisation en ligne du véritable nom au lieu d’un surnom.   Il va également introduire des tags électroniques pour pouvoir détecter les fraudeurs plus facilement.

 

De plus, la législation sera amendée afin d’améliorer les échanges d’informations entre les différentes régions du pays.

 

En 2011, la Chine rejoignait la World Trade Organization, ce qui comprend le respect les droits de propriété intellectuelle.  Depuis, elle tente d’éradiquer la production de produits de contrefaçon.  L’année dernière, plus de 40 pour cent des marchandises vendues en ligne en Chine étaient des faux ou de mauvaise qualité.  C’est ce que précise le bureau de presse officiel chinois, Xinhua.  Ce sont surtout des produits chers, Louis Vuitton et iPhones entre autres, qui sont populaires.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.

Chiffre d’affaires décevant pour le groupe de lingerie Van de Velde

10/07/2018

L’entreprise de lingerie est-flandrienne Van de Velde est confrontée à une baisse de ses ventes. Malgré une légère amélioration fin avril, le chiffre d’affaires semestriel a chuté de 3,9% à 110,8 millions d’euros.

FNG fait son entrée à la bourse de Bruxelles avec 60 millions d’euros

06/07/2018

Le groupe de mode FNG a levé 60 millions d’euros lors d’une nouvelle émission d’actions. A partir du 9 juillet les nouvelles actions seront cotées non seulement à la bourse d’Amsterdam, mais également et pour la première fois à la bourse de Bruxelles.

L’aventure s’achève pour le webshop de sport Athleteshop

02/07/2018

Le webshop de sport Athleteshop a demandé la faillite. Depuis le début de cette année les plaintes concernant des livraisons tardives étaient nombreuses et à présent plusieurs fournisseurs auraient mis fin à la collaboration.