La crise sanitaire pèse sur les résultats de Guess

Shutterstock.com

 Guess continue à souffrir des effets de la crise sanitaire. La marque américaine de vêtements a vu ses ventes chuter brutalement au cours du dernier exercice. Ses résultats ont plongé dans le rouge.

 

Nouvelle vague de fermetures

Au cours du quatrième trimestre de l’exercice qui s’est clôturé le 30 janvier, Guess a vu son chiffre d’affaires se contracter de 23% à 648 millions de dollars (550 millions de dollars). En cause : une baisse de la demande, la fermeture temporaire de magasins et des capacités réduites. Guess a dû faire face à une nouvelle série de fermetures de magasins à la fin du troisième trimestre. Au 30 janvier, environ un tiers de ses magasins dans le monde étaient sous le coup d’une fermeture temporaire, notamment en Europe et au Canada.

 

Sur l’ensemble de l’exercice, l’impact de la crise est encore plus important. Le chiffre d’affaires a reculé de 30% à 1,88 milliard de dollars (1,6 milliard d’euros). Aux États-Unis, la baisse atteint 37%. L’Europe et l’Asie, elle se chiffre à 24,6% et 32,8% respectivement.

 

Perte

Guess a ainsi essuyé une perte d’exploitation de 60,5 millions de dollars (51 millions d’euros) sur l’ensemble de l’année, même si la marque a renoué avec les bénéfices au dernier trimestre. Un an plus tôt, elle avait encore réalisé un bénéfice de 140,6 milliards de dollars (120 millions d’euros).

 

Compte tenu des incertitudes liées à la crise, l’entreprise de mode n’a pas voulu donner de prévisions détaillées. Guess s’attend toutefois à un recul d’un peu moins de 10% de son chiffre d’affaires au premier trimestre par rapport à la même période en 2019. Le détaillant fait délibérément la comparaison avec l’année précédant la pandémie afin de disposer d’une base plus significative.