La croissance accélérée de Michael Kors affecte la marge

La croissance accélérée de Michael Kors affecte la marge

Au cours du trimestre précédent le chiffre d’affaires de la marque de luxe américaine  Michael Kors a progressé de 54%, grâce à la forte extension du réseau de magasins et à la popularité grandissante de la marque. Néanmoins l’accroissement des coûts affecte la marge bénéficiaire.

Chiffre d’affaires trimestriel +54%

Michael Kors a le vent en poupe : la demande d’accessoires et de montres de luxe de la marque ne cesse d’augmenter, tant dans les boutiques en propre (dont le nombre s’élève à 405, contre 304 l’an dernier), que dans les grands magasins aux Etats-Unis et en Europe.


Le chiffre d’affaires trimestriel (clôturé le 29 mars) s’élève à 917,5 millions de dollars  (près de 675 millions d’euros), soit une croissance de 54%. Aux Etats-Unis le chiffre d’affaires a progressé de 43% à 739,97 millions de dollars,  alors qu’en Europe le chiffre d’affaires a doublé (+125%) pour atteindre 164,65 millions de dollars.


Sur base comparable le chiffre d’affaires est également en hausse de 26% (20,6% aux USA, 62,7% en Europe). Une croissance qui dépasse à nouveau – et ce pour le dixième trimestre consécutif – les attentes des analystes qui tablaient sur 21%.


Seul petit bémol : la marge bénéficiaire brute est « légèrement inférieure », tant sur base trimestrielle, que pour l’ensemble de l’année et les coûts opérationnels sont « en légère hausse », a indiqué le management lors d’une conférence téléphonique.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: