La direction de Decathlon absente à la réunion de conciliation

La direction de Decathlon absente à la réunion de conciliation

Le conflit social chez Decathlon est dans l’impasse. Pour la deuxième fois déjà la direction ne s’est pas rendue à la réunion de conciliation avec les syndicats, qui dès lors n’excluent pas de nouvelles actions.

« Bizarre que la direction refuse la conciliation »

Petit retour en arrière : le 9 janvier les travailleurs du centre de distribution de Decathlon à Willebroek ont débrayé, parce que la direction refusait de se mettre autour de la table avec les syndicats pour discuter notamment de la pression de travail. Suite à cette grève les 18 magasins Decathlon de notre pays n’avaient pu être approvisionnés.


Les syndicats déploraient déjà le fait que la direction, juste avant Noël, ne se soit pas rendue à la réunion de conciliation sous le contrôle du SPF Concertation sociale. Hier soir une nouvelle réunion de conciliation était prévue, mais « une fois de plus la direction n’était pas au rendez-vous », indique le syndicat chrétien des employés.


« Decathlon est un grand employeur avec un conseil d’entreprise et une tradition syndicale. Bizarre qu’ils refusent la conciliation », estime le secrétaire syndical Rocco D’Amore. « Une conciliation en présence du comité paritaire est le dernier recours de la concertation sociale. Le but étant de soumettre les différents points de vue à un interlocuteur neutre en vue de trouver une solution. »

 

De nouvelles actions ne sont pas exclues

Le 3 février les syndicats se réuniront pour décider en commun de la stratégie à suivre. Rocco D’Amore n’exclut pas de nouvelles actions : « Nous n’en avons pas envie, mais cela fait deux mois que nous attendons une entrevue. »


Tout comme pour l’action de début janvier la direction de Decathlon n’a pas souhaité s’exprimer,  malgré notre demande : « J’ai bien reçu votre demande d’explication concernant le message ci-dessous. Decathlon ne souhaite faire aucun commentaire dans la presse. Merci de votre compréhension. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


C&A cède 13 magasins français

22/11/2017

La chaîne de mode C&A va céder 13 de ses 160 magasins français. Les espaces commerciaux, ainsi que le personnel seront repris par les enseignes de mode françaises Chaussea et Stokomani.

L’Europe et l’Asie boostent le chiffre d’affaires de Guess

22/11/2017

Durant le 3ème trimestre la marque de mode américaine Guess a vu son chiffre d’affaires progresser de plus de 3%, et ce grâce aux excellentes ventes réalisées en Asie et en Europe. Malgré cette croissance du CA, l’entreprise a subi une perte.

Urban Outfitters sort de l’ornière au 3ème trimestre

21/11/2017

Après plusieurs trimestres de résultats négatifs le groupe de mode Urban Outiftters a renoué avec la croissance au troisième trimestre. Le chiffre d’affaires total a progressé de 3,5% et même sur base comparable il est question d’une hausse de 1%.

La plateforme de mode danoise Miinto atterrit en Belgique

21/11/2017

Depuis cette semaine, la plateforme de mode danoise Miinto est également disponible en Belgique. La plateforme permet aux retailers plus petits dans le fashion d’y vendre leurs produits, afin de s’armer contre les grands magasins internet.

Lubach : « La mode équitable est une question de priorités »

15/11/2017

Depuis le drame du Rana Plaza l’industrie textile appelle à la transparence dans la chaîne de production de vêtements. Mais visiblement il y a encore du pain sur la planche. Tel est le constat d’Arjen Lubach dans son émission Zondag met Lubach.

L’enseigne de mode Canada Goose ouvre son premier magasin européen

14/11/2017

Le spécialiste canadien des vêtements outdoor  Canada Goose a ouvert son premier magasin européen à Londres. Les collections de la marque étaient déjà disponibles en Europe auparavant, mais uniquement dans des magasins multimarques.

Back to top