La direction de Decathlon absente à la réunion de conciliation | RetailDetail

La direction de Decathlon absente à la réunion de conciliation

La direction de Decathlon absente à la réunion de conciliation

Le conflit social chez Decathlon est dans l’impasse. Pour la deuxième fois déjà la direction ne s’est pas rendue à la réunion de conciliation avec les syndicats, qui dès lors n’excluent pas de nouvelles actions.

« Bizarre que la direction refuse la conciliation »

Petit retour en arrière : le 9 janvier les travailleurs du centre de distribution de Decathlon à Willebroek ont débrayé, parce que la direction refusait de se mettre autour de la table avec les syndicats pour discuter notamment de la pression de travail. Suite à cette grève les 18 magasins Decathlon de notre pays n’avaient pu être approvisionnés.


Les syndicats déploraient déjà le fait que la direction, juste avant Noël, ne se soit pas rendue à la réunion de conciliation sous le contrôle du SPF Concertation sociale. Hier soir une nouvelle réunion de conciliation était prévue, mais « une fois de plus la direction n’était pas au rendez-vous », indique le syndicat chrétien des employés.


« Decathlon est un grand employeur avec un conseil d’entreprise et une tradition syndicale. Bizarre qu’ils refusent la conciliation », estime le secrétaire syndical Rocco D’Amore. « Une conciliation en présence du comité paritaire est le dernier recours de la concertation sociale. Le but étant de soumettre les différents points de vue à un interlocuteur neutre en vue de trouver une solution. »

 

De nouvelles actions ne sont pas exclues

Le 3 février les syndicats se réuniront pour décider en commun de la stratégie à suivre. Rocco D’Amore n’exclut pas de nouvelles actions : « Nous n’en avons pas envie, mais cela fait deux mois que nous attendons une entrevue. »


Tout comme pour l’action de début janvier la direction de Decathlon n’a pas souhaité s’exprimer,  malgré notre demande : « J’ai bien reçu votre demande d’explication concernant le message ci-dessous. Decathlon ne souhaite faire aucun commentaire dans la presse. Merci de votre compréhension. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’enseigne de chaussures Torfs devient franchisé de The Athlete’s Foot

23/05/2018

Le 1er juin la chaîne de sneakers The Athlete’s Foot ouvrira un magasin au Waasland Shopping Center. Ce 2ème magasin belge est le premier à ouvrir en partenariat avec le chausseur Torfs. Cette année l’ouverture d’un autre magasin est prévu à Eeklo.

Zara ouvre un nouveau flagshipstore munis d’hologrammes et de robots

18/05/2018

Dans le nouveau flagshipstore Zara à Stratford, dans l’est de Londres, les clients sont accueillis par des hologrammes, des bras robotisés et des vendeurs armés d’iPads.  Le magasin souhaite associer le meilleur du shopping online et offline.

Hema écope d’une amende de plusieurs millions suite à un conflit avec Levi’s

17/05/2018

Le tribunal de Bruxelles a infligé une amende de 4,4 millions d’euros à Hema, suite à un conflit avec la marque de jeans Levi’s, qui reprochait à l’enseigne néerlandaise d’avoir reproduit les coutures en V de Levi’s sur ses propres collections.

L’expansion plonge Suitsupply dans le rouge

15/05/2018

Suite aux gros investissements consacrés à son expansion en 2017, Suitsupply a vu grimper non seulement son CA, mais également sa perte. Pourtant c’est la seule façon d’avancer, estime la chaîne néerlandaise, qui garde les yeux rivés sur les USA.

Belgian Friday, le nouveau weekend promotionnel en ligne belge

15/05/2018

Après le Black Friday voici maintenant la première édition du Belgian Friday : ce vendredi 18 mai les chaînes Kiabi, La Redoute, Sarenza, Veritas, Jack & Jones et Tape à l'oeil lancent un nouvel événement shopping, avec des réductions et des actions pour les e-acheteurs.

.NU : un concept de luxe destiné aux hommes

15/05/2018

Alors que les grandes chaînes du retail se battent pour leur survie, de petites boutiques innovantes fleurissent dans les rues commerçantes. .NU, à Gand, fait partie de ces concepts qui souhaitent remédier au manque de boutiques de luxe pour hommes.