La faiblesse du marché chinois plombe le bénéfice de Prada

La faiblesse du marché chinois plombe le bénéfice de Prada

Suite aux dépenses moins élevées sur le marché chinois, le bénéfice de la maison de mode italienne Prada durant les neuf premiers mois de son exercice fiscal a lourdement chuté.

Faiblesse du yuan chinois

Durant les trois premiers trimestres de son exercice en cours Prada a vu son chiffre d’affaires progresser de 1,2% à 2,6 milliards d’euros. En revanche le bénéfice a plongé de 26% à 235,1 millions d’euros. Au troisième trimestre le recul est encore plus spectaculaire avec une baisse de 38%. Durant cette période le chiffre d’affaires à taux de change constants a lui aussi chuté de 10% à 748 millions d’euros.


Ces résultats décevants s’expliquent en grande partie par les mauvaises performances du groupe en Chine. Vu la faiblesse du yuan chinois, les dépenses sur ce marché sont moins élevées. Seuls l’Europe et le Japon affichent une croissance : durant les trois premiers trimestres le chiffre d’affaires à taux de change constants a progressé de 7,6% en Europe et de 4,6% au Japon. En Amérique par contre le chiffre d’affaires a diminué de 7,6%.


Le CEO Patrizio Bertelli a laissé entendre que l’entreprise tenterait de réduire les coûts,  notamment en limitant à 10 le nombre d’ouvertures de magasins pour l’année à venir, alors qu’en 2014 Prada avait ouvert 54 nouveaux magasins.

 

Tags: