La Flandre envisage la création d’un fonds de soutien pour la mode

La Flandre envisage la création d’un fonds de soutien pour la mode

Les autorités flamandes envisagent la création d’un fonds de soutien, en vue d’encourager les ambitions des créateurs de mode en Flandre. Aujourd’hui  les designers dépendent des banques pour financer leur projet, mais ces dernières, depuis l’échec de plusieurs icônes de la mode, sont assez réticentes à leur accorder des prêts.

Une longue liste d’échecs

Ces derniers mois et années, la liste de maisons de couture renommées ayant fermé boutique n’a cessé de s’allonger. Ainsi la société Nissim, propriétaire de la marque Olivier Strelli a été déclarée en faillite. La boutique du créateur Walter Van Beirendonck a subi le même sort, tout comme le modiste bruxellois Christophe Coppens, contraint de déposer le bilan.


L’entreprise de Veronique Branquinho a demandé la mise en liquidation. Gerald Watelet et Luc.Duchene ont eux aussi déclaré forfait.


Suffisamment de créativité, mais trop peu de moyens

C’est pourquoi les autorités flamandes envisagent la création d’une Maison flamande de la Mode et d’un fonds destiné à soutenir le secteur, rapporte le journal De Tijd. Pour ce faire une étude de faisabilité est en cours, dont on attend les conclusions cet été.


Le gouvernement flamand estime qu’il y a suffisamment de créativité en Flandre, mais que bien souvent le soutien financier ne suit pas. Cette nouvelle initiative devrait permettre d’accorder davantage de moyens au secteur de la mode. Le projet s’inspire en partie du Vlaams Audiovisueel Fonds, qui ces dernières années a donné un sérieux coup de pouce au cinéma flamand.


Actuellement le gouvernement flamand soutient déjà le secteur via Flanders Fashion Institute, qui chaque année bénéficie de 650.000 euros de subsides et via Cultuurinvest (département de Participatiemaatschappij Vlaanderen), qui ces dernières années a pris des participations dans neuf maisons de couture.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Comment améliorer l’expérience en magasin, selon JBC

14/12/2017

Ce jeudi, JBC a ouvert son Innovation Lab sur le Campus Corda à Hasselt. L’enseigne de mode y teste  des capteurs de mouvement, des messages personnalisés in-store, un printshop pop-up et un totem à feedback.

Hunkemöller élu ‘Retailer européen de l’année’

14/12/2017

L’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller a été couronnée  ‘Retailer of the Year Europe  2017-2018’.  Il s’agit de la troisième édition de ce concours organisé par Q&A, qui élit également le Retailer de l’année en Belgique et aux Pays-Bas.

Forte croissance pour Inditex qui fait ses adieux à son fondateur Amancio Ortega

14/12/2017

Durant les 3 premiers trimestres de l’exercice 2017 le groupe de mode Inditex a vu son CA progresser de 10% à 17,96 milliards d’euros. Belles performances qui ont été quelque peu éclipsées par l’annonce du départ d’Amancio Ortega, fondateur d’Inditex.

Une lueur d’espoir pour le commerce de la mode en 2018

08/12/2017

Le plus dur est passé pour le secteur de la mode, conclut l’étude de McKinsey. Mais rien ne sera plus comme avant : la croissance proviendra surtout du Sud et de l’Orient, le fast-fashion s’accélérera et les grands gagneront du terrain.

Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

Back to top