La Flandre envisage la création d’un fonds de soutien pour la mode

La Flandre envisage la création d’un fonds de soutien pour la mode

Les autorités flamandes envisagent la création d’un fonds de soutien, en vue d’encourager les ambitions des créateurs de mode en Flandre. Aujourd’hui  les designers dépendent des banques pour financer leur projet, mais ces dernières, depuis l’échec de plusieurs icônes de la mode, sont assez réticentes à leur accorder des prêts.

Une longue liste d’échecs

Ces derniers mois et années, la liste de maisons de couture renommées ayant fermé boutique n’a cessé de s’allonger. Ainsi la société Nissim, propriétaire de la marque Olivier Strelli a été déclarée en faillite. La boutique du créateur Walter Van Beirendonck a subi le même sort, tout comme le modiste bruxellois Christophe Coppens, contraint de déposer le bilan.


L’entreprise de Veronique Branquinho a demandé la mise en liquidation. Gerald Watelet et Luc.Duchene ont eux aussi déclaré forfait.


Suffisamment de créativité, mais trop peu de moyens

C’est pourquoi les autorités flamandes envisagent la création d’une Maison flamande de la Mode et d’un fonds destiné à soutenir le secteur, rapporte le journal De Tijd. Pour ce faire une étude de faisabilité est en cours, dont on attend les conclusions cet été.


Le gouvernement flamand estime qu’il y a suffisamment de créativité en Flandre, mais que bien souvent le soutien financier ne suit pas. Cette nouvelle initiative devrait permettre d’accorder davantage de moyens au secteur de la mode. Le projet s’inspire en partie du Vlaams Audiovisueel Fonds, qui ces dernières années a donné un sérieux coup de pouce au cinéma flamand.


Actuellement le gouvernement flamand soutient déjà le secteur via Flanders Fashion Institute, qui chaque année bénéficie de 650.000 euros de subsides et via Cultuurinvest (département de Participatiemaatschappij Vlaanderen), qui ces dernières années a pris des participations dans neuf maisons de couture.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hunkemöller à la conquête de la Suisse

17/08/2017

Après avoir lancé son webshop en Suisse en septembre de l’an dernier, l’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller compte désormais y ouvrir des magasins physiques. La première ouverture est prévue pour octobre.

Le chausseur Bally est à vendre

16/08/2017

Après s’être déjà séparé de la marque de chaussures britannique Jimmy Choo, la société d’investissement autrichienne JAB Holding cherche à présent à céder le chausseur suisse Bally pour un montant d’au moins 600 millions d’euros.

Crocs perd son brevet sur ses célèbres sabots

14/08/2017

L’enseigne de chaussures Crocs a perdu son procès concernant le brevet sur le design de ses célèbres sabots. Selon l’instance américaine Patent and Trademark Office (USPTO), une autre entreprise utilisait déjà un design semblable auparavant.

Zalando à nouveau en croissance de plus de 20%

10/08/2017

Zalando a atteint de justesse son objectif de croissance de plus de 20% au deuxième trimestre de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice l’e-commerçant allemand continue de tabler sur une croissance comprise entre 20 et 25%.

Gucci intente un procès contre Forever 21

09/08/2017

Gucci a décidé d’intenter un procès contre la chaîne de vêtements Forever 21 aux Etats-Unis. Selon la maison de mode italienne, l’enseigne américaine aurait copié un design spécifique de la marque de luxe.

Ralph Lauren fait mieux que prévu

08/08/2017

La maison de couture Ralph Lauren a enregistré d’excellents résultats au premier trimestre. Tant sur le plan de son chiffre d’affaires que sur celui de ses bénéfices, les résultats dépassent les prévisions des analystes. Il y a un an, l’entreprise avait dû déplorer d’importantes pertes.

Back to top