La force du dollar plombe le bénéfice de H&M au 3ème trimestre

La force du dollar plombe le bénéfice de H&M au 3ème trimestre

Le chiffre d’affaires du groupe de mode suédois H&M a beau avoir augmenté de 19% durant le 3ème trimestre, son bénéfice n’a quasiment pas progressé, en raison de la force du dollar qui a entraîné une hausse des prix des matières premières.

Statu quo du bénéfice, malgré une hausse du CA

Durant la période de juin à août Hennes & Mauritz a réalisé un chiffre de vente de 46,024 milliards de couronnes suédoises (4,9 milliards d’euros, hors TVA), soit une croissance de 19% par rapport à la même période en 2014. En devise locale la hausse du chiffre d’affaires s’est limitée à 11%.


Le bénéfice par contre a souffert de la hausse des prix des matières premières due à la force du dollar. Rappelons que H&M se fournit à 80% en Asie, où les coûts d’achats sont majoritairement en dollars. Durant le troisième trimestre  le cours du dollar, par rapport à la couronne suédoise, a augmenté d’en moyenne 24% par rapport à l’an dernier. Ceci a également entraîné une hausse des frais de transports.


La marge brute au plus bas depuis 11 ans

En conséquence la marge brute est passée de 58,3% en 2014 à 55,9% aujourd’hui, son niveau le plus bas depuis 11 ans. Aussi le bénéfice net a quasi stagné à 5,306 milliards de couronnes (560 millions d’euros), à peine plus que les 5,296 milliards de couronnes enregistrées durant la même période en 2014 et bien moins qu’attendu par les analystes.

 

Ce qui n’empêche pas H&M de poursuivre son expansion : cette année le groupe suédois envisage l’ouverture de 400 nouveaux magasins, avec des primeurs en Inde et en Afrique du Sud. Dans les mois à venir le groupe prévoit également de se lancer online en Suisse et en Russie et l’an prochain ce sera le tour de la Nouvelle-Zélande, Chypres et Porto Rico.

 

Tags: