La hausse de la TVA japonaise booste les ventes d’Hermès

La hausse de la TVA japonaise booste les ventes d’Hermès

Au cours du premier trimestre 2014 le groupe de luxe français Hermès a réalisé d’excellentes performances, avec une progression de son chiffre d’affaires de 14,7% (en devises locales) par rapport à la même période en 2013.

Les acheteurs anticipent sur la hausse de la TVA

Les ventes au Japon, un marché important pour le  groupe, ont fait un énorme bond en avant de 21,7% (en devises locales). L’annonce d’augmentations de prix et la hausse de la TVA le 1er avril ont incité bon nombre de consommateurs japonais à avancer leurs achats. Pour le deuxième trimestre le CEO Axel Dumas s’attend à des ventes moins élevées au Japon, mais table néanmoins sur un bilan positif sur l’ensemble de l’année.


En Asie (hors Japon) – principalement la Chine – les ventes progressent de 17,7% (en devises locales) et dans  la zone Amérique de +17,9% (en devises locales. L’Europe, suite à la crise, affiche une croissance plus modeste de 7,9%, malgré une amélioration des ventes sur certains marchés sud-européens. Sur le marché domestique français la croissance se limite à 5,9%.


Quant aux résultats par division, le segment ‘Prêt-à-porter et accessoires’ affiche la plus forte de croissance avec une hausse du chiffre d’affaires de 19,1%. La branche ‘Maroquinerie’ progresse de 15,5%. A la traîne les ‘Parfums’ avec une hausse de 5,9% et la division ‘Horlogorie’ qui affiche un statu quo.

 

Croissance supérieure à celle de la concurrence

Au premier trimestre Hermès a réalisé un chiffre d’affaires total de 943,5 millions d’euros, soit une hausse de 10% par rapport à la même période en 2013. Néanmoins des effets de change ont affecté les résultats. Hors effets de change le chiffre d’affaires aurait été supérieur de 40 millions d’euros.


La progression du chiffre d’affaires s’est pourtant avérée plus élevée qu’attendu. A titre comparatif : les concurrents d’Hermès, LVMH et Gucci ont enregistré une hausse de leurs ventes de respectivement 9% et près de 1% (sur base comparable) au premier trimestre.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Inditex : ralentissement de la croissance du CA

21/09/2017

Le groupe de mode espagnol Inditex, qui détient notamment les enseignes Zara et Massimo Dutti, a déçu les attentes des analystes au deuxième trimestre. En cause : le ralentissement de la croissance organique et les effets de change défavorables.

Esprit triple son bénéfice net en 2017

20/09/2017

Au cours de son exercice comptable 2016-2017 l’enseigne de mode Esprit est parvenue à tripler son bénéfice net. Pourtant le chiffre d’affaires a régressé de près de 9%, mais ce recul est lié essentiellement à la réduction du nombre de magasins.

Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons

20/09/2017

A la fin de cette année Hema abandonnera les indications de genre sur ses vêtements pour enfants : les emballages n’afficheront donc plus s’il s’agit d’un vêtement pour fille ou garçon.  Ainsi Hema s’inscrit dans une tendance actuelle très nette.

Fred & Ginger et GINGER réunis sous Fred + Ginger

19/09/2017

Les enseignes Fred & Ginger et GINGER, toutes deux propriétés du groupe FNG,  se regroupent sous le nom Fred + Ginger. Désormais les collections pour enfants de Fred & Ginger et les vêtements pour dames de GINGER seront disponibles sous le même toit.

La rénovation de Brantano porte ses fruits

15/09/2017

Le nouveau concept de l’enseigne de chaussures Brantano, sous la houlette du groupe FNG, rencontre un vif succès. Plus de la moitié des magasins ont déjà été transformés et les magasins rénovés génèrent en moyenne 20% de chiffre d’affaires en plus.

Les fortes réductions pèsent sur la croissance du CA de H&M Group

15/09/2017

Au troisième trimestre le chiffre d’affaires du suédois H&M Group a progressé de 5%, mais cette croissance a néanmoins été impactée par les promotions importantes accordées durant la période d’été.

Back to top