La hausse de la TVA japonaise booste les ventes d’Hermès

La hausse de la TVA japonaise booste les ventes d’Hermès

Au cours du premier trimestre 2014 le groupe de luxe français Hermès a réalisé d’excellentes performances, avec une progression de son chiffre d’affaires de 14,7% (en devises locales) par rapport à la même période en 2013.

Les acheteurs anticipent sur la hausse de la TVA

Les ventes au Japon, un marché important pour le  groupe, ont fait un énorme bond en avant de 21,7% (en devises locales). L’annonce d’augmentations de prix et la hausse de la TVA le 1er avril ont incité bon nombre de consommateurs japonais à avancer leurs achats. Pour le deuxième trimestre le CEO Axel Dumas s’attend à des ventes moins élevées au Japon, mais table néanmoins sur un bilan positif sur l’ensemble de l’année.


En Asie (hors Japon) – principalement la Chine – les ventes progressent de 17,7% (en devises locales) et dans  la zone Amérique de +17,9% (en devises locales. L’Europe, suite à la crise, affiche une croissance plus modeste de 7,9%, malgré une amélioration des ventes sur certains marchés sud-européens. Sur le marché domestique français la croissance se limite à 5,9%.


Quant aux résultats par division, le segment ‘Prêt-à-porter et accessoires’ affiche la plus forte de croissance avec une hausse du chiffre d’affaires de 19,1%. La branche ‘Maroquinerie’ progresse de 15,5%. A la traîne les ‘Parfums’ avec une hausse de 5,9% et la division ‘Horlogorie’ qui affiche un statu quo.

 

Croissance supérieure à celle de la concurrence

Au premier trimestre Hermès a réalisé un chiffre d’affaires total de 943,5 millions d’euros, soit une hausse de 10% par rapport à la même période en 2013. Néanmoins des effets de change ont affecté les résultats. Hors effets de change le chiffre d’affaires aurait été supérieur de 40 millions d’euros.


La progression du chiffre d’affaires s’est pourtant avérée plus élevée qu’attendu. A titre comparatif : les concurrents d’Hermès, LVMH et Gucci ont enregistré une hausse de leurs ventes de respectivement 9% et près de 1% (sur base comparable) au premier trimestre.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: