La marque de lingerie sexy Agent Provocateur est à vendre | RetailDetail

La marque de lingerie sexy Agent Provocateur est à vendre

La marque de lingerie sexy Agent Provocateur est à vendre

La marque de lingerie Agent Provocateur est à vendre. Selon Sky News, private equity 3i, son propriétaire actuel, aurait chargé deux banques d’affaires de trouver un acheteur. La transaction pourrait se faire à hauteur de 252 millions d’euros.

 

Une solide plus-value

Private equity 3i – également propriétaire de la chaîne de discount Action et de la chaîne de fitness Basic-Fit – aurait approché les banques d’affaires Goldman Sachs et Rothschild pour mesurer l’intérêt que suscite sa marque de lingerie de luxe. Si la transaction devait s’effectuer à hauteur de 200 millions de livres (252 millions d’euros), la plus-value serait conséquente puisque 3i n’avait déboursé que 60 millions de livres (75 millions d’euros) en 2007.   


 
Agent Provocateur a été fondé en 1994 à SoHo par Joseph Corré – le fils de la célébrissime Vivienne Westwood – et Serena Rees, son épouse de l’époque. Celle-ci a quitté le navire en 2007 lors du rachat par 3i. Son ex-mari fit de même deux ans plus tard, conservant malgré tout une participation minoritaire.


Helena Christensen, Kate Moss et Penelope Cruz

L’an dernier, les bénéfices avant impôt ont doublé pour atteindre 3,7 millions de livres, soit environ 4,64 millions d’euros. Sur base comparable, le chiffre d’affaires a gagné 5%. Cependant, suite à son incroyable expansion au niveau mondial, la marque affiche une progression de 24,5%, son chiffre d’affaires passant de 39 à 49 millions de livres.


Après l’ouverture l’an dernier de onze nouveaux points de vente – dont Milan, Hongkong, Sydney et Montréal – le groupe en compte aujourd’hui 88 et ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin puisque les villes de Chengdu, San Francisco, Los Angeles, Toronto et Calgary sont déjà inscrites à son agenda.

 

Agent Provocateur a bâti son succès sur la lingerie sexy et des campagnes de publicité particulièrement provoquantes où apparaissent, au mieux de leurs formes, des top-modèles et actrices du calibre d’Helena Christensen, Kate Moss ou Penelope Cruz. Cette dernière a même réalisé le dernier clip de la marque, aussitôt baptisé ‘clip commercial le plus sexy jamais tourné’. Voilà qui devrait booster les ventes.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.

Chiffre d’affaires décevant pour le groupe de lingerie Van de Velde

10/07/2018

L’entreprise de lingerie est-flandrienne Van de Velde est confrontée à une baisse de ses ventes. Malgré une légère amélioration fin avril, le chiffre d’affaires semestriel a chuté de 3,9% à 110,8 millions d’euros.

FNG fait son entrée à la bourse de Bruxelles avec 60 millions d’euros

06/07/2018

Le groupe de mode FNG a levé 60 millions d’euros lors d’une nouvelle émission d’actions. A partir du 9 juillet les nouvelles actions seront cotées non seulement à la bourse d’Amsterdam, mais également et pour la première fois à la bourse de Bruxelles.

L’aventure s’achève pour le webshop de sport Athleteshop

02/07/2018

Le webshop de sport Athleteshop a demandé la faillite. Depuis le début de cette année les plaintes concernant des livraisons tardives étaient nombreuses et à présent plusieurs fournisseurs auraient mis fin à la collaboration.