La marque de mode française Pullin part à la conquête du Benelux

La marque de mode française Pullin vient d'ouvrir une filiale à Sittard. C'est la première boutique européenne hors de France pour la marque de vêtements de sport et de plein air, qui est surtout connue pour ses sous-vêtements branchés et rigolos.

 
Sportif, décontracté et différent

Le deuxième magasin Pullin hors de France a ouvert ses portes dans le centre-ville de Sittard (dans le Limbourg néerlandais), et ce à l'initiative de Watersley Sports & Talent Park (WSTP) qui a acquis les droits de franchise pour l’ensemble du Benelux ainsi que pour l'Allemagne.

 

Joop Petit, propriétaire de WSTP, a eu l'idée de lancer Pullin aux Pays-Bas au moment il est entré dans un magasin de la marque lorsqu’il était en vacances à Bordeaux. Selon ses propres dires, la formule et la collection de l'entreprise l’ont immédiatement séduites, lui et ses enfants, et le Limbourgeois a très vite fait le lien entre Pullin et WSTP : « Chez WSTP, nous promouvons les activités dans le domaine du sport de haut niveau mais également du sport récréatif. Les vêtements proposés par Pullin sont sportifs, décontractés et différents, ce qui plait très certainement au groupe cible de WSTP », affirme-t-il sur un site local d'information.

 

Pullin a été fondée il y a 18 ans dans la ville côtière d'Hossegor, dans le sud de la France, et est surtout connue pour sa production de boxers excentriques. Elle en vend près de 300.000 exemplaires par an dans 400 magasins multimarques. David Beckham, Kelly Slater et même le président Macron, entre autres, en porteraient. La petite entreprise landaise, qui enregistre un chiffre d'affaires annuel de près de 9 millions d'euros, compte aujourd'hui 16 magasins en France et un à Honolulu. On ne connaît pas le nombre de filiales Pullin que le franchisé WSTP prévoit d’ouvrir dans nos régions.