La marque de surf Billabong « totalement sans valeur » | RetailDetail

La marque de surf Billabong « totalement sans valeur »

La marque de surf Billabong « totalement sans valeur »

Depuis un certain déjà la marque australienne de vêtements et d’équipements de surf Billabong tente de garder la tête hors de l’eau, mais en vain car les chiffres ont à nouveau plongé profondément dans le rouge. Aussi les Australiens sont bien obligés d’admettre qu’aujourd’hui leur marque n’a plus guère de valeur.

Pertes triplées

Malgré la fermeture de 158 magasins et le licenciement de 15% des employés européens, les pertes continuent à s’accumuler : les pertes encourues  durant l’année écoulée atteignent les 860 millions de dollars (576 millions d’euros) ; des pertes trois fois plus élevées que l’année précédente et bien plus importantes que celles prévues par les analystes (547 millions de dollars, soit 384 millions d’euros).


Billabong International détient 13 marques au total, dont la valeur globale est estimée à seulement  90 millions de dollars australiens (60 millions d’euros). Un contraste saisissant avec le mois décembre 2011 où la valeur estimée était encore de 411 millions d’euros et plus encore avec l’année record 2007 où la marque était valorisée à  3,8 milliards de dollars (2,5 milliards d’euros). L’entreprise elle-même estime que sa marque n’a plus de valeur, tout comme les marques Element (skatboards) et Palmers (accessoires de surf).


Après l’annonce des mauvais résultats, l’action a chuté de 5,3 % à 53,5 cents (0,35 euros) par action à la Bourse de Sidney. Durant l’année écoulée l’action a perdu pas moins de 36% de sa valeur.


Un avenir difficile

La vente de West 49 et DaKine avait pourtant procuré un certain répit à l’entreprise, mais l’échec récent des négociations avec Sycamore Consortium , disposé à offrir 60 cents par action, paraît compromettre sérieusement l’avenir de l’entreprise. Billabong de son côté admet que cette année fut tumultueuse, mais reste néanmoins confiant.


Un refinancement de sa dette permettrait à l’entreprise d’économiser  95 millions d’euros d’intérêts sur les cinq années à venir, mais même dans ce cas Billabong resterait lourdement endetté.  Aujourd’hui la dette nette s’élève à 138 millions d’euros, soit une hausse de 28% sur l’année écoulée. Durant ces deux dernières années les pertes nettes essuyées par Billabong se chiffrent à 760 millions d’euros, un montant supérieur au bénéfice global réalisé durant les huit années qui ont précédé ( 735 millions d’euros).

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.

Chiffre d’affaires décevant pour le groupe de lingerie Van de Velde

10/07/2018

L’entreprise de lingerie est-flandrienne Van de Velde est confrontée à une baisse de ses ventes. Malgré une légère amélioration fin avril, le chiffre d’affaires semestriel a chuté de 3,9% à 110,8 millions d’euros.

FNG fait son entrée à la bourse de Bruxelles avec 60 millions d’euros

06/07/2018

Le groupe de mode FNG a levé 60 millions d’euros lors d’une nouvelle émission d’actions. A partir du 9 juillet les nouvelles actions seront cotées non seulement à la bourse d’Amsterdam, mais également et pour la première fois à la bourse de Bruxelles.

L’aventure s’achève pour le webshop de sport Athleteshop

02/07/2018

Le webshop de sport Athleteshop a demandé la faillite. Depuis le début de cette année les plaintes concernant des livraisons tardives étaient nombreuses et à présent plusieurs fournisseurs auraient mis fin à la collaboration.