La mode belge fait honneur à sa réputation mondiale

La mode belge fait honneur à sa réputation mondiale

La relève des ‘Six d’Anvers’ est assurée : la Belgique consolide sa réputation mondiale dans l’univers de la mode. Après Anvers, Bruxelles aussi commence à émerger comme pôle de la mode. Une image que le gouvernement aime à promouvoir.

La mode belge largement soutenue

Le label ‘Made in Belgium’ est synonyme de haute qualité dans le monde entier et la mode belge est devenue un sujet d’étude dans les écoles, écrit la revue spécialisée Fashion Netwerk. Ces dernières années la Belgique s’est fait un nom  sur le marché international en tant que centre de la mode en Europe. Outre Anvers, Bruxelles commence également à se profiler comme pôle de la mode : une tendance que le gouvernement soutient volontiers, constate le consultant de mode Philippe Pourhashemi. De plus, le succès des campagnes ‘J’achète belge’ prouve que la population, elle aussi,  est fière de la mode belge, ajoute-t-il.


Le soutien gouvernemental constitue un stimulus important pour le secteur, estime Pourhashemi. Ainsi L'Académie royale des beaux-arts à Anvers  et L'École Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre à Bruxelles sont subsidiées au niveau local, mais jouissent néanmoins d’une réputation mondiale. De plus, des plates-formes régionales, telles que MAD, Flanders DC et Flanders Fashion Institute, soutiennent également les stylistes de notre pays en promouvant le talent belge lors foires internationales, en organisant des congrès et en octroyant des bourses.


Selon Pourhashemi, les designers belges se distinguent par leur style alternatif et inventif, peut-être parce que les moyens dont ils disposent son plus limités que ceux des grandes maisons de mode françaises et italiennes. Les stylistes belges doivent donc faire preuve de plus de créativité, ce qui donne lieu à des visions radicales et des défilés théâtraux, comme ceux de Walter van Beirendonck en Olivier Theyskens.