La plateforme d'occasion Vinted vaut déjà 3,5 milliards d'euros

Boumen Japet / Shutterstock.com

Vinted, une plateforme en ligne de vêtements d'occasion, récolte 250 millions d'euros pour poursuivre son expansion. La levée de fonds estime la valeur de l'entreprise lituanienne à 3,5 milliards d'euros.

 

Nouveaux marchés en ligne de mire

Vinted est en pleine croissance : la plateforme d'occasion a levé 250 millions d'euros supplémentaires pour poursuivre son expansion. Cette somme devrait financer la pénétration sur de nouveaux marchés mais aussi l’amélioration des systèmes de paiement et des options d'expédition.


Le fait notoire reste cependant la valorisation attribuée à la société lors du tour de table : le groupe d'investissement suédois EQT, qui a mené la levée de fonds, évalue désormais Vinted à 3,5 milliards d'euros. C’est ce que rapporte le journal économique Financial Times.

 

Jusqu'à 50 % du marché de la mode

Lors d’une précédente levée de fonds fin 2019, les investisseurs avaient évalué l’entreprise à 1,1 milliard d'euros. Toutefois, l'application s'est depuis ouverte au Royaume-Uni et à l'Italie, entre autres. De plus, la crise du coronavirus a poussé bon nombre de consommateurs à faire le tri dans leurs armoires et l'intérêt pour les articles d'occasion continue de croître, bien que le PDG, Thomas Plantenga, n’ait pas dévoilé de chiffres récents sur le chiffre d’affaires.


Le marché n'en est encore qu'à ses débuts, affirme Plantenga, qui prévoit que, à long terme, les vêtements de seconde main pourraient représenter 50 % du marché global de la mode. Le Boston Consulting Group propose une prévision plus modeste, avec une part de plus de 25 % d'ici à 2023. La plateforme d’occasion américaine ThredUp est entrée en bourse en mars et a vu le cours de ses actions augmenter de 34 %. En outre, de plus en plus de détaillants classiques, de H&M à Zalando, s'aventurent sur le marché de l'occasion.