La reprise de Hunkemöller n’est pas encore chose faite | RetailDetail

La reprise de Hunkemöller n’est pas encore chose faite

La reprise de Hunkemöller n’est pas encore chose faite

Contrairement à ce qui avait été annoncé précédemment, la cession de Hunkemöller à la société de private equity américaine Sycamore est loin d’être finalisée. Le groupe de lingerie néerlandais serait encore en pourparlers avec trois candidats.

« La balle est dans le camp de PAI »

« Nous nous trouvons encore dans le processus stratégique entamé en début d’année sous la direction de la banque JP Morgan », précise le CEO Philip Mountford dans le journal Het Financieele Dagblad. « Mais aucune vente n’a encore été conclue. La balle est dans le camp de PAI. A eux de décider s’ils veulent vendre ou non. »


Précédemment on apprenait que Sycamore avait mis 440 millions d’euros sur table pour l’acquisition de Hunkemöller. A présent Mountford dément cette information et indique que des négociations sont encore en cours avec trois candidats, dont il n’a pas révélé l’identité.


Mountford a décidé de mettre les points sur les i pour clarifier la situation qui sème la confusion, en particulier auprès des employés de la chaîne. « Les 4500 personnes qui travaillent pour Hunkemöller sont déboussolées. En interne, nous sommes une entreprise très transparente envers nos employés, mais dans les journaux ils lisent des informations totalement différentes de ce que nous leur avons dit. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Grupo Cortefiel devient Tendam

23/04/2018

Le groupe de mode espagnol Grupo Cortefiel s’appellera dorénavant Tendam. Ce changement de nom s’inscrit dans la volonté de créer une nouvelle identité pour les cinq marques : Cortefiel, Women’s Secret, Pedro del Hierro, Fifty Factory et Springfield.

Un avertissement sur chiffre d’affaires et bénéfices pour le groupe de lingerie Van de Velde

19/04/2018

Le groupe de lingerie Van de Velde (connu pour des marques comme Marie Jo et PrimaDonna et des chaînes comme Rigby & Peller et Lincherie) fait face à d’importantes difficultés : le groupe ne table plus sur une croissance du CA cette année.

Monki rémunère les ‘influenceurs’

16/04/2018

Monki, filiale du groupe H&M, va collaborer avec des ‘influenceurs’ : le label de mode lance un programme mondial permettant aux personnalités des réseaux sociaux de gagner de l’argent si un vêtement est vendu par leur intermédiaire.

La chaîne de mode française Naf Naf passe sous giron chinois

12/04/2018

Naf Naf, la chaîne mode française appartenant au groupe Vivarte, change de propriétaire. Un consortium chinois sous la direction du groupe de mode La Chapelle a mis 52 millions d'euros sur table pour l'acquisition de la marque française.

French Connection cède la marque Toast au groupe Bestseller

10/04/2018

Le retailer de mode britannique French Connection, connu pour son acronyme  FCUK, cède sa marque Toast au groupe danois Bestseller, qui détient notamment les labels Vero Moda et Jack & Jones.

Aldi gourou de la mode ? Aldi Süd vous inspire via sa nouvelle plate-forme lifestyle

09/04/2018

La chaîne discount Aldi Süd se dévoile comme véritable coach lifestyle par le lancement d’une nouvelle plate-forme d’inspiration, prodiguant des conseils de cuisine, de jardinage, voire même de mode.