La reprise de Hunkemöller n’est pas encore chose faite

La reprise de Hunkemöller n’est pas encore chose faite

Contrairement à ce qui avait été annoncé précédemment, la cession de Hunkemöller à la société de private equity américaine Sycamore est loin d’être finalisée. Le groupe de lingerie néerlandais serait encore en pourparlers avec trois candidats.

« La balle est dans le camp de PAI »

« Nous nous trouvons encore dans le processus stratégique entamé en début d’année sous la direction de la banque JP Morgan », précise le CEO Philip Mountford dans le journal Het Financieele Dagblad. « Mais aucune vente n’a encore été conclue. La balle est dans le camp de PAI. A eux de décider s’ils veulent vendre ou non. »


Précédemment on apprenait que Sycamore avait mis 440 millions d’euros sur table pour l’acquisition de Hunkemöller. A présent Mountford dément cette information et indique que des négociations sont encore en cours avec trois candidats, dont il n’a pas révélé l’identité.


Mountford a décidé de mettre les points sur les i pour clarifier la situation qui sème la confusion, en particulier auprès des employés de la chaîne. « Les 4500 personnes qui travaillent pour Hunkemöller sont déboussolées. En interne, nous sommes une entreprise très transparente envers nos employés, mais dans les journaux ils lisent des informations totalement différentes de ce que nous leur avons dit. »

 

Tags: