La société mère d’Uniqlo poursuit sa progression

Moederbedrijf Uniqlo blijft groeien

Le chiffre d’affaires de Fast Retailing, la société mère japonaise de la marque de vêtements Uniqlo notamment, a à nouveau progressé au troisième trimestre. Ce sont surtout les opérations internationales qui affichent de beaux résultats.

 

En recul au Japon

Au cours des neuf premiers mois de l'exercice fiscal, le groupe a enregistré un chiffre d'affaires de 1,82 billion de yens (15 milliards d'euros), soit une augmentation de 7% par rapport à la même période de l'année précédente. Le résultat d'exploitation s'élevait à 247,6 milliards de yens (2 milliards d'euros) et le bénéfice net à 158,6 milliards de yens (1,3 milliard d'euros).

 

Uniqlo, de loin la marque la plus importante de Fast Retailing, stagne cependant sur le marché domestique : les ventes ont légèrement baissé (-0,5%) à 701 milliards de yens (5,7 milliards d'euros). Par contre, les revenus d'Uniqlo International ont fortement progressé (+14,6%) à 820,5 milliards de yens (6,7 milliards d'euros). Le résultat d'exploitation des activités internationales a également augmenté de plus de 11%.

 

À part Uniqlo, le portefeuille de Fast Retailing comprend également les marques GU, Theory, Comptoir des Cotonniers, PLST, Princesse tam.tam et J Brand. Le chiffre d'affaires de GU, la deuxième marque du groupe, a progressé de 11,2% à 185,3 milliards de yens (1,52 milliard d'euros). Ensemble, les autres marques ont réalisé un chiffre d'affaires de 113,6 milliards de yens (930 millions EUR) sur les neuf premiers mois de l'année, une baisse de 1% par rapport à l'année précédente.