La vente aux enchères des pièces de Van Beirendonck rapporte 59.000 euros

La vente aux enchères des pièces de Van Beirendonck rapporte 59.000 euros

La vente aux enchères sur internet de 400 pièces de collection, ainsi qu’une cinquantaine d’autres accessoires du concept store ‘W’ en faillite du créateur de mode anversois, Walter Van Beirendonck,  a été clôturée vendredi dernier. La vente aura permis de récolter 59.000 euros.

Jeudi, jour d’exposition

Jeudi dernier, la maison de vente Moyersoen organisait un jour d’exposition, qui a attiré beaucoup de monde, même de l’étranger. « La première heure, il y avait certainement une centaine de visiteurs », affirme Bart Engels de la maison de vente. « Ensuite, c’était plus calme. Il y avait de nombreuses personnes du monde de la mode, également des Italiens, des Néerlandais et des Allemands. »


Tout a été mis en vente : allant des pièces de collection et accessoires au mobilier du magasin (dont le fameux ours garde-robe en polyester de 8m de long), en passant par les mannequins et les attributs de défilés, jusqu’au matériel de bureau et l’éclairage, voire même des sacs en papier.


Vendredi,  dernières offres

La vente aux enchères s’est déroulée uniquement via internet. « C’est une procédure transparente dans le cadre d’une  faillite », souligne  Moyersoen. La vente a suscité un vif intérêt, principalement des Japonnais et des Russes. Rien d’étonnant, car Van Beirendonck  y est très populaire.


Finalement la vente aura rapporté 59.000 euros, comme l’a communiqué la maison de vente. Toutefois ce montant suffira-t-il à rembourser tous les créanciers ? Parmi eux, le propriétaire du magasin qui, selon Van Beirendonck lui-même, est à la base de la faillite,  suite à un loyer plus que doublé.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


E5 Mode déploie son concept de ‘personal shopper’ dans tous ses magasins

25/04/2017

Après une phase pilote réussie, l’enseigne e5 Mode a décidé de déployer son nouveau concept de ‘personal shopper’  dans tous ses magasins belges. Ainsi la chaîne mise sur l’expérience client pour s’armer contre la concurrence online.

LVMH rachète Dior

25/04/2017

Le groupe de luxe français LVMH a conclu un accord avec la marque de mode Christian Dior en vue de racheter les 26% d’actions restantes qu’il ne détient pas encore, et ce pour un montant de 12,1 milliards d’euros.

Jimmy Choo recherche un nouveau propriétaire

24/04/2017

La marque de chaussures Jimmy Choo a fait savoir qu’elle était à la recherche d’un nouveau propriétaire.  Pour ce faire, elle a conclu un accord avec l’investisseur JAB qui détient 70% des actions de l’entreprise.

Que des vêtements recyclés chez H&M à partir de 2030

24/04/2017

Karl-Johan Persson, CEO du groupe de mode suédois H&M, a annoncé que tous les vêtements du groupe devront être recyclés d’ici 2030.  Il a fait cette déclaration lors de la remise des Global Change Awards, un événement organisé par la H&M Foundation.

FNG reprend Suitcase

21/04/2017

Le groupe de mode FNG a repris la start-up anversoise Suitcase, un magasin en ligne qui compose des tenues complètes pour ses clients.  Les paquets sont livrés gratuitement et le client choisit les vêtements qu’il souhaite acheter.

L’au-revoir de Barbara Torfs qui quitte Schoenen Torfs

20/04/2017

Barbara Torfs, la force motrice et les épaules solides de la division marketing et e-commerce de Schoenen Torfs, a choisi de donner une toute autre tournure à sa carrière et quitte donc l’entreprise. « Il m’est certainement arrivé de susciter la controverse, mais on m’a toujours fait confiance », nous confie-t-elle.

 

Back to top