La vente aux enchères des pièces de Van Beirendonck rapporte 59.000 euros

La vente aux enchères des pièces de Van Beirendonck rapporte 59.000 euros

La vente aux enchères sur internet de 400 pièces de collection, ainsi qu’une cinquantaine d’autres accessoires du concept store ‘W’ en faillite du créateur de mode anversois, Walter Van Beirendonck,  a été clôturée vendredi dernier. La vente aura permis de récolter 59.000 euros.

Jeudi, jour d’exposition

Jeudi dernier, la maison de vente Moyersoen organisait un jour d’exposition, qui a attiré beaucoup de monde, même de l’étranger. « La première heure, il y avait certainement une centaine de visiteurs », affirme Bart Engels de la maison de vente. « Ensuite, c’était plus calme. Il y avait de nombreuses personnes du monde de la mode, également des Italiens, des Néerlandais et des Allemands. »


Tout a été mis en vente : allant des pièces de collection et accessoires au mobilier du magasin (dont le fameux ours garde-robe en polyester de 8m de long), en passant par les mannequins et les attributs de défilés, jusqu’au matériel de bureau et l’éclairage, voire même des sacs en papier.


Vendredi,  dernières offres

La vente aux enchères s’est déroulée uniquement via internet. « C’est une procédure transparente dans le cadre d’une  faillite », souligne  Moyersoen. La vente a suscité un vif intérêt, principalement des Japonnais et des Russes. Rien d’étonnant, car Van Beirendonck  y est très populaire.


Finalement la vente aura rapporté 59.000 euros, comme l’a communiqué la maison de vente. Toutefois ce montant suffira-t-il à rembourser tous les créanciers ? Parmi eux, le propriétaire du magasin qui, selon Van Beirendonck lui-même, est à la base de la faillite,  suite à un loyer plus que doublé.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Foot Locker : légère hausse du CA au 1er trimestre

23/05/2017

Au 1er trimestre de 2017 l’enseigne de chaussures Foot Locker a enregistré une légère hausse de son chiffre d’affaires de 0,7% à 2 milliards de dollars (1,8 milliard d’euros). Par contre le bénéfice net est en baisse, passant de 191 à 180 millions de dollars (160 millions d’euros).

Uniqlo donne un coup d’accélérateur au fast fashion

23/05/2017

Le japonais Fast Retailing, maison-mère de l’enseigne de mode Uniqlo, est parvenu à accélérer considérablement son processus de production. Désormais le délai entre la conception du produit et sa livraison en magasin se limitera à 13 jours.

Le repreneur des magasins belges de McGregor ne mise pas sur l’e-commerce

23/05/2017

L’homme d’affaires ouest-flandrien Andy Verbauwhede, qui avec son entreprise Fashion Matters est l’un des repreneurs de certains magasins belges de McGregor et Gaastra, dit ne pas envisager une expansion via l’e-commerce.

13 magasins McGregor et Gaastra sauvés

19/05/2017

Deux acheteurs vont reprendre ensemble treize magasins belges des chaînes de mode McGregor et Gaastra qui étaient en difficulté en début d’année.  Pour le moment, aucune solution n’a été trouvée pour les dix magasins restants. 

Patrick Louvet est le nouveau CEO de Ralph Lauren

19/05/2017

La marque de mode Ralph Lauren a nommé Patrick Louvet au poste de nouveau CEO.  Il succède à Larsson qui, au mois de février, annonçait quitter l’entreprise pour cause de divergences d’opinion avec le fondateur et président Ralph Lauren.

Scotch & Soda poursuit sa conquête de la France

18/05/2017

D’ici peu le label de mode néerlandais Scotch & Soda ouvrira deux nouvelles boutiques en France, l’une à Dijon, l’autre à Paris. Outre ces deux nouveaux magasins, la marque exploite déjà neuf boutiques dans l’Hexagone.

Back to top