La vente aux enchères des pièces de Van Beirendonck rapporte 59.000 euros

La vente aux enchères des pièces de Van Beirendonck rapporte 59.000 euros

La vente aux enchères sur internet de 400 pièces de collection, ainsi qu’une cinquantaine d’autres accessoires du concept store ‘W’ en faillite du créateur de mode anversois, Walter Van Beirendonck,  a été clôturée vendredi dernier. La vente aura permis de récolter 59.000 euros.

Jeudi, jour d’exposition

Jeudi dernier, la maison de vente Moyersoen organisait un jour d’exposition, qui a attiré beaucoup de monde, même de l’étranger. « La première heure, il y avait certainement une centaine de visiteurs », affirme Bart Engels de la maison de vente. « Ensuite, c’était plus calme. Il y avait de nombreuses personnes du monde de la mode, également des Italiens, des Néerlandais et des Allemands. »


Tout a été mis en vente : allant des pièces de collection et accessoires au mobilier du magasin (dont le fameux ours garde-robe en polyester de 8m de long), en passant par les mannequins et les attributs de défilés, jusqu’au matériel de bureau et l’éclairage, voire même des sacs en papier.


Vendredi,  dernières offres

La vente aux enchères s’est déroulée uniquement via internet. « C’est une procédure transparente dans le cadre d’une  faillite », souligne  Moyersoen. La vente a suscité un vif intérêt, principalement des Japonnais et des Russes. Rien d’étonnant, car Van Beirendonck  y est très populaire.


Finalement la vente aura rapporté 59.000 euros, comme l’a communiqué la maison de vente. Toutefois ce montant suffira-t-il à rembourser tous les créanciers ? Parmi eux, le propriétaire du magasin qui, selon Van Beirendonck lui-même, est à la base de la faillite,  suite à un loyer plus que doublé.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hunkemöller va fortement investir en Espagne

23/06/2017

La chaîne de lingerie Hunkemöller va fortement investir en Espagne.  Elle souhaite y quintupler son réseau de magasins ces prochaines années.  D’ici 2021, plus de 100 magasins Hunkemöller devront être opérationnels dans le pays.

Louboutin dans ses petits souliers dans l’affaire des semelles rouges

22/06/2017

L’avocat général de la Cour de Justice de l’Union européenne a émis un avis selon lequel la semelle rouge des chaussures Louboutin ne pouvait être considérée comme une marque déposée protégée.

30 webshops bannis d’Amazon durant le procès intenté par Louis Vuitton pour contrefaçon

22/06/2017

Trente commerçants ne sont plus autorisés à exploiter leur webshop sur Amazon tant que le procès qui les oppose à Louis Vuitton est en cours. La marque de luxe leur a intenté un procès parce qu’ils vendaient des produits Vuitton contrefaits.

Yoox Net-a-Porter cesse la vente de produits contenant de l’angora

22/06/2017

Après avoir déjà banni les produits avec de la fourrure, l’e-tailer Yoox Net-a-Porter a décidé à présent  de ne plus proposer de produits contenant de l’angora sur ses plateformes. C’est ce qu’a annoncé l’organisation de défense des animaux PETA.

Un deal imminent entre Amazon et Nike menace les autres retailers du secteur

22/06/2017

L’annonce d’une possible collaboration entre Amazon et Nike, permettant à l’équipementier sportif de vendre ses produits en direct sur la plate-forme de l’e-commerçant américain, met les autres retailers du secteur sous pression. 

C&A opte pour un CEO externe

21/06/2017

Alain Caparros a été nommé comme nouveau CEO de la branche européenne de l’enseigne de vêtements C&A. Contrairement à son habitude, l’entreprise a opté pour un candidat externe. Caparros aura la lourde mission d’améliorer la rentabilité de la chaîne.

Back to top