La vente aux enchères des pièces de Van Beirendonck rapporte 59.000 euros | RetailDetail

La vente aux enchères des pièces de Van Beirendonck rapporte 59.000 euros

La vente aux enchères des pièces de Van Beirendonck rapporte 59.000 euros

La vente aux enchères sur internet de 400 pièces de collection, ainsi qu’une cinquantaine d’autres accessoires du concept store ‘W’ en faillite du créateur de mode anversois, Walter Van Beirendonck,  a été clôturée vendredi dernier. La vente aura permis de récolter 59.000 euros.

Jeudi, jour d’exposition

Jeudi dernier, la maison de vente Moyersoen organisait un jour d’exposition, qui a attiré beaucoup de monde, même de l’étranger. « La première heure, il y avait certainement une centaine de visiteurs », affirme Bart Engels de la maison de vente. « Ensuite, c’était plus calme. Il y avait de nombreuses personnes du monde de la mode, également des Italiens, des Néerlandais et des Allemands. »


Tout a été mis en vente : allant des pièces de collection et accessoires au mobilier du magasin (dont le fameux ours garde-robe en polyester de 8m de long), en passant par les mannequins et les attributs de défilés, jusqu’au matériel de bureau et l’éclairage, voire même des sacs en papier.


Vendredi,  dernières offres

La vente aux enchères s’est déroulée uniquement via internet. « C’est une procédure transparente dans le cadre d’une  faillite », souligne  Moyersoen. La vente a suscité un vif intérêt, principalement des Japonnais et des Russes. Rien d’étonnant, car Van Beirendonck  y est très populaire.


Finalement la vente aura rapporté 59.000 euros, comme l’a communiqué la maison de vente. Toutefois ce montant suffira-t-il à rembourser tous les créanciers ? Parmi eux, le propriétaire du magasin qui, selon Van Beirendonck lui-même, est à la base de la faillite,  suite à un loyer plus que doublé.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.

Chiffre d’affaires décevant pour le groupe de lingerie Van de Velde

10/07/2018

L’entreprise de lingerie est-flandrienne Van de Velde est confrontée à une baisse de ses ventes. Malgré une légère amélioration fin avril, le chiffre d’affaires semestriel a chuté de 3,9% à 110,8 millions d’euros.

FNG fait son entrée à la bourse de Bruxelles avec 60 millions d’euros

06/07/2018

Le groupe de mode FNG a levé 60 millions d’euros lors d’une nouvelle émission d’actions. A partir du 9 juillet les nouvelles actions seront cotées non seulement à la bourse d’Amsterdam, mais également et pour la première fois à la bourse de Bruxelles.

L’aventure s’achève pour le webshop de sport Athleteshop

02/07/2018

Le webshop de sport Athleteshop a demandé la faillite. Depuis le début de cette année les plaintes concernant des livraisons tardives étaient nombreuses et à présent plusieurs fournisseurs auraient mis fin à la collaboration.