Lacoste perd son ‘procès crocodile’ contre Hema

Kleurrijke truien van Lacoste

Le tribunal de La Haye autorise Hema à poursuivre la vente de vêtements pour enfants arborant un crocodile. En octobre dernier la marque de luxe française Lacoste avait intenté un procès contre l’enseigne néerlandaise pour infraction au droit des marques.


Pas de confusion possible

Bien qu’un crocodile sur un vêtement soit quasi automatiquement associé à Lacoste, le juge néerlandais estime qu’il n’y a pas de confusion possible. Tout d’abord il y a une différence de prix entre le retailer français et néerlandais, de plus ce dernier commercialise uniquement sa marque propre et enfin il y a une très nette différence graphique entre le crocodile stylisé de Lacoste et le crocodile espiègle et ludique pour enfants de Hema. Les consommateurs ne peuvent donc « raisonnablement penser que les crocodiles de Hema proviennent de chez Lacoste », affirme le juge.


Lacoste n’est donc pas parvenu à obtenir gain de cause, comme l’avait fait Levi’s : la marque de jeans américaine estimait en effet que les poches arrières des jeans de Hema ressemblaient trop à celles de ses propres denims. Le juge avait alors donné raison à Levi’s (du moins en première instance).