Le bénéfice de Puma chute d’un quart

Le bénéfice de Puma chute d’un quart

Durant le premier trimestre de l’exercice en cours, Puma a subi une forte baisse de son bénéfice. La marque de sport allemande est actuellement dans une phase de restructuration visant à améliorer ses résultats.

Restructuration et Coupe du monde de football

Au cours du premier trimestre l’EBIT (bénéfice avant intérêts et impôts) de Puma a chuté d’environ un quart à 59 millions d’euros, contre 79 millions d’euros l’an dernier. Cette baisse est conforme aux attentes des analystes. Pour cette année Puma s’attend à générer un chiffre d’affaires similaire à celui de 2013. Au premier trimestre le chiffre d’affaires a régressé de 0,5% (hors effets de change) à 726 millions d’euros.


Puma, détenu à 84% par le groupe de luxe Kering, est en restructuration depuis 2009. D’ici mi-2014 la marque envisage de lancer une nouvelle plateforme d’e-commerce et au quatrième trimestre  un magasin avec un nouveau concept ouvrira ses portes à Dubaï. Kering dit ne pas vouloir acquérir d’autres marques de sport, avant d’avoir remis Puma sur les rails.


Lors de la Coupe du monde de football au Brésil, Puma sera en compétition avec les deux plus grandes marques de sport au monde, à savoir Nike et Adidas. Puma sponsorise les tenues de huit équipes de football, autant qu’Adidas. Toutefois Adidas fournit également le ballon officiel. Nike pour sa part sponsorise neuf équipes, dont celle du Brésil.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: