Le bénéfice de Ralph Lauren affecté par la force du dollar | RetailDetail

Le bénéfice de Ralph Lauren affecté par la force du dollar

Le bénéfice de Ralph Lauren affecté par la force du dollar

Au cours du dernier trimestre de son exercice comptable 2015 la maison de mode américaine Ralph Lauren a généré un bénéfice inférieur par rapport à celui réalisé un an plus tôt. Une baisse qui s’explique en grande partie par les effets de change défavorables, car le chiffre d’affaires par contre est resté plus au moins stable.

Légère croissance du CA, mais baisse du bénéfice

Au cours du dernier trimestre de son exercice 2015 Ralph Lauren a réalisé un chiffre d’affaires de 1,9 milliard de dollars (1,7 milliard d’euros), soit un quasi statu quo par rapport à la même période en 2014. Néanmoins le bénéfice net est passé de 153 millions de dollars (135 millions d’euros) en 2014 à 124 millions de dollars (110 millions d’euros) cette année. Un recul que Ralph Lauren explique par la force du dollar, car à taux de change identiques il aurait été question d’une légère croissance du bénéfice.


Sur l’ensemble de son exercice comptable, Ralph Lauren a généré un bénéfice net de 702 millions de dollars (620 millions d’euros), un résultat nettement inférieur au bénéfice de 776 millions de dollars (680 millions d’euros) réalisé un an plus tôt. En revanche le chiffre d’affaires a progressé de 2% à 7,6 milliards de dollars (6,7 milliards d’euros).


Au quatrième trimestre les ventes dans les magasins en gestion propre sont restées plus ou moins stables à 841 millions de dollars (740 millions d’euros). Sur base comparable par contre, on observe une baisse de 4%. Sur l’ensemble de l’exercice le chiffre d’affaires retail a augmenté de 4% à 4 milliards de dollars (3,5 milliards d’euros), mais a reculé de 1% sur base comparable.


Pour l’exercice en cours Ralph Lauren vise une croissance du chiffre d’affaires d’environ 5%. L’entreprise a également annoncé le rachat d’actions propres pour un montant de 500 millions de dollars.

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Un avertissement sur chiffre d’affaires et bénéfices pour le groupe de lingerie Van de Velde

19/04/2018

Le groupe de lingerie Van de Velde (connu pour des marques comme Marie Jo et PrimaDonna et propriétaire des chaînes de lingerie Rigby & Peller et Lincherie) fait face à d’importantes difficultés : le groupe ne table plus sur une croissance du CA cette année.

Monki rémunère les ‘influenceurs’

16/04/2018

Monki, filiale du groupe H&M, va collaborer avec des ‘influenceurs’ : le label de mode lance un programme mondial permettant aux personnalités des réseaux sociaux de gagner de l’argent si un vêtement est vendu par leur intermédiaire.

La chaîne de mode française Naf Naf passe sous giron chinois

12/04/2018

Naf Naf, la chaîne mode française appartenant au groupe Vivarte, change de propriétaire. Un consortium chinois sous la direction du groupe de mode La Chapelle a mis 52 millions d'euros sur table pour l'acquisition de la marque française.

French Connection cède la marque Toast au groupe Bestseller

10/04/2018

Le retailer de mode britannique French Connection, connu pour son acronyme  FCUK, cède sa marque Toast au groupe danois Bestseller, qui détient notamment les labels Vero Moda et Jack & Jones.

Aldi gourou de la mode ? Aldi Süd vous inspire via sa nouvelle plate-forme lifestyle

09/04/2018

La chaîne discount Aldi Süd se dévoile comme véritable coach lifestyle par le lancement d’une nouvelle plate-forme d’inspiration, prodiguant des conseils de cuisine, de jardinage, voire même de mode.

L’enseigne de sneakers Size? débarque à Anvers

04/04/2018

En avril la chaîne de magasins Size?, spécialisée dans le streetwear et les sneakers, ouvrira sa première boutique belge au IJzerenwaag à Anvers. Size? se veut un conteur d’histoire et fait partie de JD Sports Fashion.