Le bénéfice trimestriel de SuperGroup chute de 30% | RetailDetail

Le bénéfice trimestriel de SuperGroup chute de 30%

Le bénéfice trimestriel de SuperGroup chute de 30%

SuperGroup, propriétaire de la marque de vêtements Superdry, a vu son bénéfice plonger de près d’un tiers au premier semestre. Selon l’entreprise, l’automne exceptionnellement doux a affecté les résultats, bien que la météo n’explique pas tout.

« Le deuxième semestre est plus important »

Au cours des six premiers mois de son exercice décalé (jusqu’au 25 octobre) SuperGroup a réalisé un chiffre d’affaires de 208 millions de livres sterling (plus de 260 millions d’euros), soit une hausse de 8,4%. Par contre le chiffre d’affaires à données comparables est en baisse de 4,1%.


Le bénéfice sous-jacent avant impôts a fortement régressé, passant de 17,9 millions de livres l’an dernier à 12,5 millions de livres (près de 16 millions d’euros) cette année.


Le tout nouveau CEO Euan Sutherland, qui en octobre a remplacé Julian Dunkerton (ce dernier étant devenu ‘brand director’) aura donc fait ses débuts dans un contexte difficile. Il parle d’un premier semestre « décevant », tout en ajoutant que « le deuxième semestre est plus important » pour le groupe : « L’entreprise est bien préparée pour affronter la grande affluence de la période de fin d’année. » Aussi le CEO maintient ses prévisions pour l’ensemble de l’année.


« Passer en revue l’ensemble du business »

Sutherland a d’ailleurs annoncé qu’il « passerait en revue chaque aspect du business, y compris l’exécution de notre stratégie, la maîtrise des coûts et la destination du capital. » Le CEO dit avoir constaté que « certaines parties de nos opérations pourraient être améliorées. » Il rendra compte des conclusions de cette analyse au printemps 2015.


Selon les analystes, d’autres facteurs expliqueraient les faibles performances de SuperGroup : d’une part le groupe n’a pas participé à la grande vague de réductions qui a submergé le commerce de la mode britannique ces derniers mois, et d’autre part le groupe cette année, contrairement aux autres années, ne semble pas réellement avoir un ‘bestseller’ à proposer.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai forcés de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

H&M prévoit une année 2018 difficile

15/02/2018

Le groupe de mode suédois H&M annonce une année 2018 difficile. Même si le groupe s’efforce de  stimuler les ventes en ligne, le chiffre d’affaires dans les magasins physiques continuera probablement de baisser durant l’année à venir.

Juttu traverse la frontière linguistique

13/02/2018

Juttu, la chaîne sœur d’A.S. Adventure, s’apprête à conquérir la Belgique toute entière. Après Anvers, Roulers et Bruges, le mois prochain l’enseigne s’installera à Bruxelles et ultérieurement à Gand et lancera un webshop en français.

Back to top