Le bénéfice trimestriel de SuperGroup chute de 30% | RetailDetail

Le bénéfice trimestriel de SuperGroup chute de 30%

Le bénéfice trimestriel de SuperGroup chute de 30%

SuperGroup, propriétaire de la marque de vêtements Superdry, a vu son bénéfice plonger de près d’un tiers au premier semestre. Selon l’entreprise, l’automne exceptionnellement doux a affecté les résultats, bien que la météo n’explique pas tout.

« Le deuxième semestre est plus important »

Au cours des six premiers mois de son exercice décalé (jusqu’au 25 octobre) SuperGroup a réalisé un chiffre d’affaires de 208 millions de livres sterling (plus de 260 millions d’euros), soit une hausse de 8,4%. Par contre le chiffre d’affaires à données comparables est en baisse de 4,1%.


Le bénéfice sous-jacent avant impôts a fortement régressé, passant de 17,9 millions de livres l’an dernier à 12,5 millions de livres (près de 16 millions d’euros) cette année.


Le tout nouveau CEO Euan Sutherland, qui en octobre a remplacé Julian Dunkerton (ce dernier étant devenu ‘brand director’) aura donc fait ses débuts dans un contexte difficile. Il parle d’un premier semestre « décevant », tout en ajoutant que « le deuxième semestre est plus important » pour le groupe : « L’entreprise est bien préparée pour affronter la grande affluence de la période de fin d’année. » Aussi le CEO maintient ses prévisions pour l’ensemble de l’année.


« Passer en revue l’ensemble du business »

Sutherland a d’ailleurs annoncé qu’il « passerait en revue chaque aspect du business, y compris l’exécution de notre stratégie, la maîtrise des coûts et la destination du capital. » Le CEO dit avoir constaté que « certaines parties de nos opérations pourraient être améliorées. » Il rendra compte des conclusions de cette analyse au printemps 2015.


Selon les analystes, d’autres facteurs expliqueraient les faibles performances de SuperGroup : d’une part le groupe n’a pas participé à la grande vague de réductions qui a submergé le commerce de la mode britannique ces derniers mois, et d’autre part le groupe cette année, contrairement aux autres années, ne semble pas réellement avoir un ‘bestseller’ à proposer.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Un avertissement sur chiffre d’affaires et bénéfices pour le groupe de lingerie Van de Velde

19/04/2018

Le groupe de lingerie Van de Velde (connu pour des marques comme Marie Jo et PrimaDonna et propriétaire des chaînes de lingerie Rigby & Peller et Lincherie) fait face à d’importantes difficultés : le groupe ne table plus sur une croissance du CA cette année.

Monki rémunère les ‘influenceurs’

16/04/2018

Monki, filiale du groupe H&M, va collaborer avec des ‘influenceurs’ : le label de mode lance un programme mondial permettant aux personnalités des réseaux sociaux de gagner de l’argent si un vêtement est vendu par leur intermédiaire.

La chaîne de mode française Naf Naf passe sous giron chinois

12/04/2018

Naf Naf, la chaîne mode française appartenant au groupe Vivarte, change de propriétaire. Un consortium chinois sous la direction du groupe de mode La Chapelle a mis 52 millions d'euros sur table pour l'acquisition de la marque française.

French Connection cède la marque Toast au groupe Bestseller

10/04/2018

Le retailer de mode britannique French Connection, connu pour son acronyme  FCUK, cède sa marque Toast au groupe danois Bestseller, qui détient notamment les labels Vero Moda et Jack & Jones.

Aldi gourou de la mode ? Aldi Süd vous inspire via sa nouvelle plate-forme lifestyle

09/04/2018

La chaîne discount Aldi Süd se dévoile comme véritable coach lifestyle par le lancement d’une nouvelle plate-forme d’inspiration, prodiguant des conseils de cuisine, de jardinage, voire même de mode.

L’enseigne de sneakers Size? débarque à Anvers

04/04/2018

En avril la chaîne de magasins Size?, spécialisée dans le streetwear et les sneakers, ouvrira sa première boutique belge au IJzerenwaag à Anvers. Size? se veut un conteur d’histoire et fait partie de JD Sports Fashion.