Le bagagiste Rimowa met fin unilatéralement à tous les contrats de distribution

Le bagagiste Rimowa met fin unilatéralement à tous les contrats de distribution

Le bagagiste Rimowa, propriété du groupe de luxe LVMH, a mis fin à tous les contrats de distribution. D’ici peu la marque démarrera une nouvelle procédure et n'accordera de nouveaux contrats qu'à certains revendeurs.

Nouveaux contrats

Le groupe LVMH a décidé de restructurer entièrement la vente de Rimowa. Les revendeurs devront répondre à des exigences plus sévères. Pour redémarrer sur de bonnes bases, le groupe a décidé de mettre fin à tous les contrats de distribution. L’objectif est de garder un nombre limité de revendeurs, mais de travailler en plus étroite collaboration. Il est probable que LVMH veuille ainsi donner une image plus exclusive à Rimowa.


L’organisation sectorielle allemande regroupant les entrepreneurs en maroquinerie examine si cette résiliation de tous les contrats est bien légale. Toutefois les experts juridiques affirment qu’il est difficile de contester cette décision, étant donné que toutes les parties concernées sont traitées sur pied d’égalité. Ainsi LVMH semble avoir trouvé une échappatoire pour ne travailler qu’avec les revendeurs de son choix.


Cette mesure concerne également certains revendeurs en Belgique et aux Pays-Bas. Ainsi Van Beek Lederwaren à Zwolle perd son contrat avec Rimowa, après avoir collaboré durant 45 ans avec la marque. « Nous espérons pouvoir conclure un nouveau contrat avec Rimowa », déclare Maarten van Beek dans le journal néerlandais Couturekrant. « Nous verrons bien ce qu’il adviendra.  »


Aux Pays-Bas cette décision touche 27 commerçants en Belgique 16. Outre les revendeurs, Rimowa dispose également de magasins en gestion propre à Amsterdam et Anvers. Rimowa est passé aux moins de LVMH en octobre 2016.