Le CEO de Mulberry démissionne

Le CEO de Mulberry démissionne

Le CEO de la marque de luxe britannique Mulbery, Bruno Guillon, quitte le navire. Après deux ans à la tête de l’entreprise durant une période tumultueuse, Guillon a décidé de démissionner. La raison exacte de son départ  immédiat n’a pas été communiquée.

« Le temps est venu de se séparer »

Le conseil d’administration a accepté sa démission indiquant qu’il « était temps de se séparer », apprend-on sur le site de Reuters. Godfrey Davis, actuel président et ancien CFO et CEO au cours de ses 27 années de carrière au sein de l’entreprise, assurera provisoirement la fonction de CEO, jusqu’à la nomination d’un successeur.


Sous la direction de Guillon, la marque avait été repositionnée, passant d’une marque de luxe abordable à une marque haut de gamme. Pour ce faire l’entreprise avait augmenté les prix et s’était focalisée sur le marché asiatique, en ouvrant de nouveaux magasins dans de régions touristiques.


Néanmoins au mois de janvier le groupe s’est vu contraint de lancer un avertissements sur résultats, pour la troisième fois en 18 mois, en raison d’une faible demande en Corée du Sud et de fortes baisses de prix durant la période de Noël en Grande-Bretagne, principal marché de la marque.


Suite à cet avertissement l’action Mulberry a chuté de 25% ; une perte que le groupe n’est pas encore parvenu à rétablir, étant donné que les actionnaires ne s’attendent pas à une amélioration pour Mulberry dans un avenir proche.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: