Le CEO de ZEB, Luc Van Mol, perçoit « un redressement fragile »

Le CEO de ZEB, Luc Van Mol, perçoit « un redressement fragile »

« Même si l’on constate une très légère amélioration, j’ai le sentiment que l’on a pas vraiment droit à l’erreur, car ce redressement est encore très fragile et limité ». C’est ce qu’affirme Luc Van Mol, CEO de l’enseigne de mode ZEB, dans le magazine Trends, qui a interrogé  17 entrepreneurs concernant la crise.

« Le pire de la crise est passé »

« Le chiffre d’affaires progresse de 1 à 2%, rien de spectaculaire, mais au prix d’énormes efforts.  Les chiffres de vente n’ont guère augmenté depuis 2008, mais nos frais oui. Suite aux indexations successives tant les coûts salariaux que les prix de location ont augmenté de 21% ». Donc seule solution pour ZEB : « travailler plus vite et plus efficacement ».


De plus Van Mol constate que le consommateur est bien plus attentif aux prix : « Par ‘shopping trip’ les clients dépensent en moyenne 7% de moins qu’avant la crise. Ils recherchent souvent les promotions et les actions spéciales », poursuit le CEO.


La plupart des entrepreneurs interrogés, issus de divers secteurs, partagent l’optimisme prudent de Van Mol : « Le pire de la crise est passé », conclut le magazine : « On peut à nouveau se permettre l'espoir prudent, mais légitime d’une amélioration de la machine économique. » Ils ne sont d’ailleurs pas seuls à être de cet avis : la confiance du consommateur poursuit elle aussi sa progression depuis sept mois consécutifs.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Inditex : ralentissement de la croissance du CA

21/09/2017

Le groupe de mode espagnol Inditex, qui détient notamment les enseignes Zara et Massimo Dutti, a déçu les attentes des analystes au deuxième trimestre. En cause : le ralentissement de la croissance organique et les effets de change défavorables.

Esprit triple son bénéfice net en 2017

20/09/2017

Au cours de son exercice comptable 2016-2017 l’enseigne de mode Esprit est parvenue à tripler son bénéfice net. Pourtant le chiffre d’affaires a régressé de près de 9%, mais ce recul est lié essentiellement à la réduction du nombre de magasins.

Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons

20/09/2017

A la fin de cette année Hema abandonnera les indications de genre sur ses vêtements pour enfants : les emballages n’afficheront donc plus s’il s’agit d’un vêtement pour fille ou garçon.  Ainsi Hema s’inscrit dans une tendance actuelle très nette.

Fred & Ginger et GINGER réunis sous Fred + Ginger

19/09/2017

Les enseignes Fred & Ginger et GINGER, toutes deux propriétés du groupe FNG,  se regroupent sous le nom Fred + Ginger. Désormais les collections pour enfants de Fred & Ginger et les vêtements pour dames de GINGER seront disponibles sous le même toit.

La rénovation de Brantano porte ses fruits

15/09/2017

Le nouveau concept de l’enseigne de chaussures Brantano, sous la houlette du groupe FNG, rencontre un vif succès. Plus de la moitié des magasins ont déjà été transformés et les magasins rénovés génèrent en moyenne 20% de chiffre d’affaires en plus.

Les fortes réductions pèsent sur la croissance du CA de H&M Group

15/09/2017

Au troisième trimestre le chiffre d’affaires du suédois H&M Group a progressé de 5%, mais cette croissance a néanmoins été impactée par les promotions importantes accordées durant la période d’été.

Back to top