Le congrès de la mode Fashion Talks fait appel à l’imagination

Le congrès de la mode Fashion Talks fait appel à l’imagination

La Flanders Fashion Institute accueillera près de 800 participants au congrès Fashion Talks au Waagnatie à Anvers ce jeudi 3 décembre.  Toute la journée, ils pourront s’inspirer grâce à une multitude de workshops et d’exposés.

 

Le congrès fait appel à l’imagination

Ce congrès doit appuyer le nom et la notoriété de la ville d’Anvers en tant que capitale de la mode.  Puisqu’elle n’a pas sa propre semaine de la mode comme la plupart des autres capitales de la mode, elle a recherché un autre pôle d’attraction, notamment un congrès biennal.  La première édition s’est déroulée en 2013.

 

La seconde édition propose un programme varié, avec comme fil rouge ‘Imagine !’, imagination.  « Comme d’autres domaines, le secteur de la mode fait face à des difficultés bien spécifiques.  Mais nous ne souhaitons pas travailler à partir de ce constat.  Nous nous concentrons plutôt sur les opportunités et sur les possibilités.  Il peut être intéressant de regarder par-dessus le muret et d’approcher les choses différemment », précise Agnes Wené de la Flanders Fashion Institute.

 

Même si le programme est très diversifié, tous les intervenants ont le même objectif qui est de créer une ouverture d’esprit.  Ainsi, Mathias Ohrel et Céline Toledano aborderont la façon dont une entreprise dans le secteur de la mode peut être dirigée différemment et comment gérer le personnel.  Il y aura également une session sur la mode africaine.  Cela peut sembler être très éloigné de chez nous, mais ce continent produit de plus en plus pour le secteur de la mode et achète également de plus en plus la mode occidentale.  Il est peut-être intéressant d’y accorder une certaine attention. »

 

Notez également la participation de Tom Barman au congrès.  Le chanteur de dEUS y abordera le sujet des parallèles qui existent entre la musique et la mode, et plus précisément au sein du processus créatif.  Ou : fashion rocks !

 
Un nombre limité de places encore disponibles

Avec près de 800 participants, le congrès est quasi complet.  Les participants viennent principalement de Belgique et des pays voisins, mais une présence internationale est également perceptible.  Pour ceux qui veulent encore s’inscrire, quelques places sont encore disponibles.

 

Le congrès sera une réussite pour nous si tous les participants rentrent chez eux avec une idée nouvelle qu’il ou qu’elle voudra mettre en œuvre dans la pratique », conclut Wené.

 
Pour de plus amples informations, surfez sur www.fashiontalks.be et www.ffi.be.

Tags: