Le coronavirus coûte 1,2 milliard au secteur belge de la mode

Le coronavirus a déjà coûté 1,2 milliard au secteur belge de la mode
Photo : Shutterstock.com

La crise sanitaire a déjà coûté 1,2 milliard d’euros de chiffre d’affaires aux magasins de vêtements belges cette année. C’est ce qui ressort des chiffres de la fédération belge du commerce Comeos.

 

Chiffre d’affaires en baisse de 40 %

Selon la fédération, le chiffre d’affaires des magasins de vêtements a diminué de 63 % en mars et de 90 % en avril – soit un manque à gagner de 591 millions d’euros pour ce seul mois) par rapport à l’année dernière. Et si une légère reprise s’est dessinée en mai, les magasins ont encore enregistré une baisse de 35 % ou de 241 millions d’euros par rapport à mai 2019.

 

L’administrateur délégué Dominique Michel a déclaré à De Tijd que les pertes atteignaient environ 1,2 milliard. « Si nous faisons le bilan des cinq premiers mois de l’année, nous enregistrons une baisse de près de 40 % par rapport à la même période l’année dernière. Les commerçants font ce qu’ils peuvent, mais ils ne pourront pas redresser la barre cette année. »

 

Mesures ciblées

Selon Dominique Michel, des mesures supplémentaires sont nécessaires pour sortir de la crise – en plus de la réduction des charges déjà annoncée pour les entreprises au troisième trimestre. Il préconise entre autres une prolongation du système de chômage temporaire pour cause de force majeure jusqu’à la fin de cette année. « Il faudra ensuite continuer à travailler sur la compétitivité du commerce au cours de la législature à venir, notamment par une réduction ciblée des charges sur les bas salaires. »