Le fondateur d’Uniqlo va quitter sa fonction de CEO

Le fondateur d’Uniqlo va quitter sa fonction de CEO

Tadashi Yanai, fondateur d’Uniqlo, a ouvert le premier magasin de l’enseigne en 1984 à Hiroshima et est aujourd’hui encore le CEO de la maison-mère Fast Retailing. Il vient toutefois d’annoncer son intention de renoncer à  sa fonction de CEO.

Successeur parmi l’actuel management

Cette décision prendra effet en 2019 lorsque Tadashi Yanai aura 70 ans. Il passera alors le flambeau à quelqu’un de plus jeune capable de réagir plus rapidement aux changements du marché. En 2013 il avait déjà annoncé qu’il prendrait sa retraite à l’âge de 65 ans, mais avait ensuite décidé de poursuivre ses activités.


Le fondateur d’Uniqlo gardera néanmoins un pied dans l’entreprise en tant que président du conseil d’administration. Il a également laissé entendre que le nouveau CEO serait choisi parmi la quarantaine de directeurs actuels de Fast Retailing, dont deux sont ses enfants.


Yanai peut s’estimer satisfait des performances d’Uniqlo durant l’exercice écoulé : le chiffre d’affaires a augmenté de 4,2% à 1,86 billion de yens (14 milliards d’euros), alors que le bénéfice a bondi de 148% à 119 milliards de yens (9 millions euros d’euros), notamment grâce à la réduction des coûts.