Le géant américain du jeans Levi’s supprime 800 emplois | RetailDetail

Le géant américain du jeans Levi’s supprime 800 emplois

Le géant américain du jeans Levi’s supprime 800 emplois

Au cours des 12 à 18 prochains mois le fabricant américain de jeans Levi Strauss va supprimer 800 emplois, soit 5% de ses effectifs totaux dans le monde. Ces mesures s’expliquent par « la régression des ventes de jeans et l’effritement du bénéfice. »

Economiser jusqu’ à 200 millions de dollars

Le célèbre fabricant de jeans Levi Strauss, fondé à San Francisco il y a 160 ans, annonce un vaste plan d’austérité : le groupe compte économiser de 175 à 200 millions de dollars (125 à 145 millions d’euros) au cours des 18 prochains mois.


Les managers et les employés administratifs seront les principales victimes de cette réorganisation: 20% des jobs y passeront à la trappe. En revanche les employés de magasin – Levi Strauss compte 2.800 points de vente dans le monde – et les ouvriers dans les usines échapperont à ces mesures. Levi’s emploie au total 16.000 personnes dans 110 pays.


Recul des ventes

Tous les sites en Amérique, en Asie et en Europe – les régions où les ventes de jeans sont en forte régression – seront touchés. Pour l’instant le groupe n’a donné aucun détail supplémentaire ; le personnel sera informé très prochainement.


En 2013 le chiffre d’affaires du géant américain n’a progressé que de 2%. L’an dernier le bénéfice net s’élevait à 229 millions de dollars (165 millions d’euros), avec toutefois au quatrième trimestre une forte baisse du bénéfice de 68%, suite à de faibles ventes en Europe et une concurrence accrue, entraînant une forte pression sur les prix en magasin et les marges bénéficiaires.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Bestseller investit dans About You

20/07/2018

Le groupe danois Bestseller prend une participation significative dans la plateforme de mode allemande About You. Une augmentation de capital d’environ 250 millions d’euros devrait permettre au retailer en ligne de poursuivre sa croissance.

100 millions d’euros qui partent en fumée chez Burberry

20/07/2018

Tout le monde ne comprend pas la nécessité du développement durable. L’année dernière, la marque de mode britannique Burberry a brûlé plus de 30 millions d’euros de produits de marque « pour éviter qu’ils ne tombent entre de mauvaises mains ».

3 Suisses, l’icône de la vente par correspondance, dépose le bilan en Belgique

19/07/2018

La division belge des 3 Suisses a été déclarée en faillite, après un démarrage désastreux des soldes. Durant les premiers jours des soldes, le webshop a vendu 30% de moins que l’année précédente. Onze emplois sont menacés.

Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.