Le géant américain du jeans Levi’s supprime 800 emplois

Le géant américain du jeans Levi’s supprime 800 emplois

Au cours des 12 à 18 prochains mois le fabricant américain de jeans Levi Strauss va supprimer 800 emplois, soit 5% de ses effectifs totaux dans le monde. Ces mesures s’expliquent par « la régression des ventes de jeans et l’effritement du bénéfice. »

Economiser jusqu’ à 200 millions de dollars

Le célèbre fabricant de jeans Levi Strauss, fondé à San Francisco il y a 160 ans, annonce un vaste plan d’austérité : le groupe compte économiser de 175 à 200 millions de dollars (125 à 145 millions d’euros) au cours des 18 prochains mois.


Les managers et les employés administratifs seront les principales victimes de cette réorganisation: 20% des jobs y passeront à la trappe. En revanche les employés de magasin – Levi Strauss compte 2.800 points de vente dans le monde – et les ouvriers dans les usines échapperont à ces mesures. Levi’s emploie au total 16.000 personnes dans 110 pays.


Recul des ventes

Tous les sites en Amérique, en Asie et en Europe – les régions où les ventes de jeans sont en forte régression – seront touchés. Pour l’instant le groupe n’a donné aucun détail supplémentaire ; le personnel sera informé très prochainement.


En 2013 le chiffre d’affaires du géant américain n’a progressé que de 2%. L’an dernier le bénéfice net s’élevait à 229 millions de dollars (165 millions d’euros), avec toutefois au quatrième trimestre une forte baisse du bénéfice de 68%, suite à de faibles ventes en Europe et une concurrence accrue, entraînant une forte pression sur les prix en magasin et les marges bénéficiaires.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Inditex : ralentissement de la croissance du CA

21/09/2017

Le groupe de mode espagnol Inditex, qui détient notamment les enseignes Zara et Massimo Dutti, a déçu les attentes des analystes au deuxième trimestre. En cause : le ralentissement de la croissance organique et les effets de change défavorables.

Esprit triple son bénéfice net en 2017

20/09/2017

Au cours de son exercice comptable 2016-2017 l’enseigne de mode Esprit est parvenue à tripler son bénéfice net. Pourtant le chiffre d’affaires a régressé de près de 9%, mais ce recul est lié essentiellement à la réduction du nombre de magasins.

Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons

20/09/2017

A la fin de cette année Hema abandonnera les indications de genre sur ses vêtements pour enfants : les emballages n’afficheront donc plus s’il s’agit d’un vêtement pour fille ou garçon.  Ainsi Hema s’inscrit dans une tendance actuelle très nette.

Fred & Ginger et GINGER réunis sous Fred + Ginger

19/09/2017

Les enseignes Fred & Ginger et GINGER, toutes deux propriétés du groupe FNG,  se regroupent sous le nom Fred + Ginger. Désormais les collections pour enfants de Fred & Ginger et les vêtements pour dames de GINGER seront disponibles sous le même toit.

La rénovation de Brantano porte ses fruits

15/09/2017

Le nouveau concept de l’enseigne de chaussures Brantano, sous la houlette du groupe FNG, rencontre un vif succès. Plus de la moitié des magasins ont déjà été transformés et les magasins rénovés génèrent en moyenne 20% de chiffre d’affaires en plus.

Les fortes réductions pèsent sur la croissance du CA de H&M Group

15/09/2017

Au troisième trimestre le chiffre d’affaires du suédois H&M Group a progressé de 5%, mais cette croissance a néanmoins été impactée par les promotions importantes accordées durant la période d’été.

Back to top