Le géant américain du jeans Levi’s supprime 800 emplois

Le géant américain du jeans Levi’s supprime 800 emplois

Au cours des 12 à 18 prochains mois le fabricant américain de jeans Levi Strauss va supprimer 800 emplois, soit 5% de ses effectifs totaux dans le monde. Ces mesures s’expliquent par « la régression des ventes de jeans et l’effritement du bénéfice. »

Economiser jusqu’ à 200 millions de dollars

Le célèbre fabricant de jeans Levi Strauss, fondé à San Francisco il y a 160 ans, annonce un vaste plan d’austérité : le groupe compte économiser de 175 à 200 millions de dollars (125 à 145 millions d’euros) au cours des 18 prochains mois.


Les managers et les employés administratifs seront les principales victimes de cette réorganisation: 20% des jobs y passeront à la trappe. En revanche les employés de magasin – Levi Strauss compte 2.800 points de vente dans le monde – et les ouvriers dans les usines échapperont à ces mesures. Levi’s emploie au total 16.000 personnes dans 110 pays.


Recul des ventes

Tous les sites en Amérique, en Asie et en Europe – les régions où les ventes de jeans sont en forte régression – seront touchés. Pour l’instant le groupe n’a donné aucun détail supplémentaire ; le personnel sera informé très prochainement.


En 2013 le chiffre d’affaires du géant américain n’a progressé que de 2%. L’an dernier le bénéfice net s’élevait à 229 millions de dollars (165 millions d’euros), avec toutefois au quatrième trimestre une forte baisse du bénéfice de 68%, suite à de faibles ventes en Europe et une concurrence accrue, entraînant une forte pression sur les prix en magasin et les marges bénéficiaires.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: