Le groupe 3Suisses a-t-il commis ‘la première gaffe marketing de l’année’ ? | RetailDetail

Le groupe 3Suisses a-t-il commis ‘la première gaffe marketing de l’année’ ?

Le groupe 3Suisses a-t-il commis ‘la première gaffe marketing de l’année’ ?

Le groupe 3Suisses a suscité l’indignation en associant son nom de marque au slogan ‘Je Suis Charlie’, au travers duquel le monde entier rend hommage aux  victimes de l’attentat contre le journal Charlie Hebdo à Paris.

« Tout le monde est Charlie, 3Suisses aussi »

Malgré la vague de colère qui s’est immédiatement déclenchée, le site marchand continue de défendre avec force son initiative. Sur sa page Facebook le groupe réagit comme suit : « A la lecture de certains de vos commentaires, nous voulons réaffirmer notre démarche. Ce n’est en aucun cas un message à caractère commercial, mais bien une démonstration de notre engagement citoyen. Cela nous a paru naturel d’associer notre signature à celle de Charlie Hebdo en signe de solidarité. »


Et ajoute encore ceci : « 3Suisses, ce sont des femmes et des hommes attachés à la liberté d’expression, qui sont très touchés par ce drame et ont voulu en témoigner. Aujourd’hui tous les collaborateurs 3Suisses sont Charlie. »


Premier dérapage marketing de l’année ?

Toutefois cette explication n’a pas su convaincre la plupart des twitteurs et utilisateurs de Facebook : ils ne comprennent pas pourquoi l’entreprise ne s’est pas contentée d’utiliser le désormais populaire rectangle noir aux lettres blanches, comme l’ont fait bon nombre d’autres entreprises. Un avis que partage également le spécialiste des médias sociaux Steven Van Belleghem : dans un tweet (photo)  il décrit l’initiative comme étant « the worst tweet in corporate histroy. How do you even consider this ? »


Pourtant certains critiquent les opposants en répliquant que la liberté d’expression – et donc aussi la manière d’exprimer son opinion – est valable également pour 3Suisses.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Un avertissement sur chiffre d’affaires et bénéfices pour le groupe de lingerie Van de Velde

19/04/2018

Le groupe de lingerie Van de Velde (connu pour des marques comme Marie Jo et PrimaDonna et des chaînes comme Rigby & Peller et Lincherie) fait face à d’importantes difficultés : le groupe ne table plus sur une croissance du CA cette année.

Monki rémunère les ‘influenceurs’

16/04/2018

Monki, filiale du groupe H&M, va collaborer avec des ‘influenceurs’ : le label de mode lance un programme mondial permettant aux personnalités des réseaux sociaux de gagner de l’argent si un vêtement est vendu par leur intermédiaire.

La chaîne de mode française Naf Naf passe sous giron chinois

12/04/2018

Naf Naf, la chaîne mode française appartenant au groupe Vivarte, change de propriétaire. Un consortium chinois sous la direction du groupe de mode La Chapelle a mis 52 millions d'euros sur table pour l'acquisition de la marque française.

French Connection cède la marque Toast au groupe Bestseller

10/04/2018

Le retailer de mode britannique French Connection, connu pour son acronyme  FCUK, cède sa marque Toast au groupe danois Bestseller, qui détient notamment les labels Vero Moda et Jack & Jones.

Aldi gourou de la mode ? Aldi Süd vous inspire via sa nouvelle plate-forme lifestyle

09/04/2018

La chaîne discount Aldi Süd se dévoile comme véritable coach lifestyle par le lancement d’une nouvelle plate-forme d’inspiration, prodiguant des conseils de cuisine, de jardinage, voire même de mode.

L’enseigne de sneakers Size? débarque à Anvers

04/04/2018

En avril la chaîne de magasins Size?, spécialisée dans le streetwear et les sneakers, ouvrira sa première boutique belge au IJzerenwaag à Anvers. Size? se veut un conteur d’histoire et fait partie de JD Sports Fashion.