Le Groupe Etam demande un ‘sursis de paiement’ | RetailDetail

Le Groupe Etam demande un ‘sursis de paiement’

Le Groupe Etam demande un ‘sursis de paiement’

(UPDATE) Ce matin le groupe de mode Etam a demandé un sursis de paiement au tribunal de La Haye, « suite à la pression accrue dans le retail de la mode néerlandais et la montée en force du e-commerce », indique le groupe.

L’avenir du personnel encore incertain

Ce matin des rumeurs circulaient selon lesquelles le Groupe Etam, maison-mère de Miss Etam et Promiss, s’apprêtait à demander un  sursis de paiement au tribunal. A présent le Groupe Etam a officiellement confirmé cette information : « Malgré les remaniements au niveau de l’organisation et des coûts, Etam n’est pas parvenu à s’adapter aux nouvelles conditions du marché », explique le management dans un communiqué de presse.


Pour l’heure on ignore encore quelles seront les conséquences pour le personnel : « Pour la période à venir les personnes employées par le Groupe Etam conserveront leur travail et toucheront leur salaire », poursuit le communiqué.


« Un signe préoccupant »

Néanmoins les syndicats craignent qu’il y ait de nombreux licenciements : « Par le passé Etam a déjà procédé à des réorganisations. Mais je ne m’attendais pas à ce que la situation soit si grave »,  commente Martijn den Heijer du syndicat CNV. Le syndicat espère une relance : « Nous attendons davantage de précisions d’ici quelques semaines. »

 

Den Heijer parle d’un « signe inquiétant » : « Pendant plusieurs années consécutives Miss Etam s’est vu décerner des prix par les consommateurs. Au niveau du e-commerce aussi, le groupe progresse. Si une entreprise avec un tel renom ne parvient pas à s’en sortir, qu’adviendra-t-il d’autres enseignes. Il semble que la facteur prix soit de plus en plus déterminant. Le crise n’est donc pas encore derrière nous. »

 

Déjà 240 emplois supprimés

Le retailer néerlandais, qui actuellement compte environ 2.200 employés et plus de 200 filiales, est en difficulté depuis un certain temps déjà. En 2013, 140 emplois avaient déjà été supprimés et début de cette année 100 des 300 collaborateurs du siège principal à Zoetermeer ont été licenciés. Depuis plusieurs années le groupe a vu ses ventes reculer et souhaite dès lors miser davantage sur l’e-commerce.


Depuis début 2015 le Groupe Etam est dirigé par le CEO ad interim Frits van Peski. Il remplace John van der Ent, qui a rejoint V&D, autre entreprise en difficulté.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


e5 Mode s’affilie à la Fair Wear Foundation

24/05/2018

ECG, le département design et import de e5 Mode, s’affilie à la Fair Wear Foundation. Cette organisation internationale, en collaboration avec les marques de vêtements, œuvre pour de meilleures conditions de travail pour les ouvriers du textile.

L’enseigne de chaussures Torfs devient franchisé de The Athlete’s Foot

23/05/2018

Le 1er juin la chaîne de sneakers The Athlete’s Foot ouvrira un magasin au Waasland Shopping Center. Ce 2ème magasin belge est le premier à ouvrir en partenariat avec le chausseur Torfs. Cette année l’ouverture d’un autre magasin est prévu à Eeklo.

Zara ouvre un nouveau flagshipstore munis d’hologrammes et de robots

18/05/2018

Dans le nouveau flagshipstore Zara à Stratford, dans l’est de Londres, les clients sont accueillis par des hologrammes, des bras robotisés et des vendeurs armés d’iPads.  Le magasin souhaite associer le meilleur du shopping online et offline.

Hema écope d’une amende de plusieurs millions suite à un conflit avec Levi’s

17/05/2018

Le tribunal de Bruxelles a infligé une amende de 4,4 millions d’euros à Hema, suite à un conflit avec la marque de jeans Levi’s, qui reprochait à l’enseigne néerlandaise d’avoir reproduit les coutures en V de Levi’s sur ses propres collections.

L’expansion plonge Suitsupply dans le rouge

15/05/2018

Suite aux gros investissements consacrés à son expansion en 2017, Suitsupply a vu grimper non seulement son CA, mais également sa perte. Pourtant c’est la seule façon d’avancer, estime la chaîne néerlandaise, qui garde les yeux rivés sur les USA.

Belgian Friday, le nouveau weekend promotionnel en ligne belge

15/05/2018

Après le Black Friday voici maintenant la première édition du Belgian Friday : ce vendredi 18 mai les chaînes Kiabi, La Redoute, Sarenza, Veritas, Jack & Jones et Tape à l'oeil lancent un nouvel événement shopping, avec des réductions et des actions pour les e-acheteurs.