Le groupe Etam examine ses possibilités d’avenir

Le groupe Etam examine ses possibilités d’avenir

Le sursis de paiement, qu’avait demandé le groupe Etam au tribunal de La Haye jeudi dernier, lui a été accordé. A présent deux administrateurs provisoires évaluent les possibilités d’avenir de l’entreprise.

Différentes options

Les deux administrateurs provisoires commenceront par établir un inventaire. Ensuite ils soumettront leur rapport au juge, après quoi différents scénarios  pourront être envisagés pour le groupe Etam : l’arrêt définitif des activités, trouver un repreneur ou une relance sous forme réduite.


Pour l’instant les 2.200 employés du groupe demeurent dans l’incertitude quant à leur avenir. Toutefois le management a indiqué dans une communiqué de presse que pour la période à venir les personnes employées par le groupe Etam conserveraient leur travail et toucheraient leur salaire.


Le groupe était en difficulté depuis un certain temps et avait déjà licencié 240 personnes au cours de ces dernières années. L’entreprise espérait pouvoir inverser la tendance en misant sur l’e-commerce. Une stratégie qui n’a pas suffi à sortir le groupe de l’ornière. « Malgré les remaniements au niveau de l’organisation et des coûts, Etam n’est pas parvenu à s’adapter aux nouvelles conditions du marché », expliquait le management dans son communiqué de presse.

 

Tags: