Le mauvais temps du mois de mai pèse sur les résultats de Primark

Slecht weer in mei domper voor Primark

Au Royaume-Uni les résultats trimestriels de l’enseigne de mode discount Primark ont été affectés par la météo défavorable du mois de mai. Néanmoins la maison-mère AB Foods ne s’inquiète pas.


Mariage royal

Sur base comparable Primark a connu un troisième trimestre décevant. Au Royaume-Uni le chiffre d’affaires a certes augmenté de 2,3%, mais cette hausse est attribuable à l’ouverture de nouveaux magasins. L’an dernier durant la même période les ventes avaient bondi, grâce au temps exceptionnellement chaud et à de grands événements, comme le mariage du Prince Harry avec Meghan Markle.


John Bason, CFO de la maison-mère AB Foods, souligne toutefois qu’il n’est pas question d’une tendance négative. D’autre part, ajoute-t-il, « nous avons surperformé le marché et avons étendu notre part de marché ». Suite au mauvais temps en mai, le secteur de la mode tout entier au Royaume-Uni a connu un recul, car de nombreux consommateurs ont postposé l’achat de vêtements d’été.


En juin les ventes se seraient déjà rétablies, selon AB Foods, tant au Royaume-Uni que dans divers autres pays d’Europe. Seule l’Allemagne est à la peine avec des ventes qui restent faibles. Pour l’ensemble de l’année le groupe maintient ses prévisions et s’attend à un bénéfice avoisinant celui de l’exercice précédent.