Le nouveau patron d’Hermès entend contrer LVMH

Le nouveau patron d’Hermès entend contrer LVMH

Axel Dumas, 42 ans, prend les commandes du groupe de luxe français Hermès. Dans un premier temps il collaborera avec l’actuel patron Patrick Thomas, jusqu’au départ à la retraite de ce dernier fin janvier 2014. Il lui incombera également d’assurer l’indépendance du groupe en contrant l’intrusion de son rival LVMH.

Sixième génération d’actionnaires  familiaux

Dumas, issu de la sixième génération d’actionnaires familiaux d’Hermès, a rejoint le groupe en 2003. Il y a occupé diverses fonctions de haut niveau : ainsi il a dirigé notamment la branche de la bijouterie et de la maroquinerie. En 2011 il a été nommé directeur opérationnel.


Avant  d’entamer sa carrière chez Hermès, Dumas a travaillé pour la banque BNP Paribas en Chine et aux Etats-Unis. L’homme est également bardé de diplômes : il a obtenu une maîtrise de droit, une licence de philosophie, un diplôme de Sciences Po et en 2011 il  a décroché un diplôme de management à Harvard.


« Garantir notre indépendance »

Le nouveau patron s’est dit très honoré de cette nomination : « Je sais que le soutien et la vision des actionnaires familiaux sont d’une valeur inestimable pour poursuivre l’œuvre de mes prédécesseurs, surtout quand il s’agit de préserver notre indépendance », a-t-il déclaré.


En évoquant l’indépendance du groupe, Dumas fait référence à la machination du géant du luxe LVMH, qui en toute discrétion et à la surprise générale a acquis une participation de 22,6% dans le capital d’Hermès. Une manœuvre qui a d’ailleurs été contestée juridiquement. « La participation est non désirée et non désirable », a souligné Dumas.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Veritas innove et rajeunit

26/09/2017

Dans un marché de la mode en pleine mutation, Veritas qui fête ses 125 ans, mise encore davantage sur la personnalisation et l’inspiration. La nouvelle image de l’enseigne avec une touche scandinave tente de séduire un public plus jeune.

« United Brands restructure et investit »

26/09/2017

L’enseigne de sport United Brands n’est pas au bord de la faillite, affirme le fondateur et CEO Marc Piessens. Le retailer procède néanmoins à une restructuration financière afin de prendre un nouveau départ avec une page vierge.

Inditex : ralentissement de la croissance du CA

21/09/2017

Le groupe de mode espagnol Inditex, qui détient notamment les enseignes Zara et Massimo Dutti, a déçu les attentes des analystes au deuxième trimestre. En cause : le ralentissement de la croissance organique et les effets de change défavorables.

Esprit triple son bénéfice net en 2017

20/09/2017

Au cours de son exercice comptable 2016-2017 l’enseigne de mode Esprit est parvenue à tripler son bénéfice net. Pourtant le chiffre d’affaires a régressé de près de 9%, mais ce recul est lié essentiellement à la réduction du nombre de magasins.

Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons

20/09/2017

A la fin de cette année Hema abandonnera les indications de genre sur ses vêtements pour enfants : les emballages n’afficheront donc plus s’il s’agit d’un vêtement pour fille ou garçon.  Ainsi Hema s’inscrit dans une tendance actuelle très nette.

Fred & Ginger et GINGER réunis sous Fred + Ginger

19/09/2017

Les enseignes Fred & Ginger et GINGER, toutes deux propriétés du groupe FNG,  se regroupent sous le nom Fred + Ginger. Désormais les collections pour enfants de Fred & Ginger et les vêtements pour dames de GINGER seront disponibles sous le même toit.

Back to top