Le parquet de Bruxelles enquête sur le réseau de Bernard Arnault

Le parquet de Bruxelles enquête sur le réseau de Bernard Arnault

Selon le journal De Tijd le parquet de Bruxelles mène des investigations sur le réseau d’entreprises de Bernard Arnault,  l’homme le plus riche d’Europe et le grand patron du groupe de luxe LVMH. L’enquête aurait été entamée suite à la grande attention médiatique suscitée par Bernard Arnault lorsqu’il a quitté la France pour s’installer officiellement en Belgique.

Réseau d’entreprises diffus

Suite à la demande de naturalisation de Bernard Arnaud, les médias belges et français ont publié de nombreux articles concernant son énorme fortune et le réseau d’entreprises quelque peu diffus que l’homme d’affaires français (63 ans) avait développé dans notre pays.


« Pas moins de dix sociétés sont domiciliées dans un appartement délabré à Schaerbeek, où habite l’un des administrateurs belges de toutes ces entreprises », écrit le journal De Tijd. « L’une de ces sociétés, située à la même adresse à Schaerbeek, a vu son capital augmenter de 386 millions d’euros il y a un an, pour atteindre 3,3 milliards d’euros. L’entreprise détient également des participations chez Christian Dior et LVMH en France, mais ne remplit pas son obligation de remise des comptes annuels. La dernier compte annuel date de 2009. »


Toujours selon le quotidien “deux sociétés, également domiciliées officiellement à Schaerbeek jusqu’en 2009, sont à présent établies à l’avenue Louise à Bruxelles. Il s’agit notamment de LVMH Finance Belgique, un holding qui de toute évidence a été fondé en vue de bénéficier des avantages fiscaux belges, comme par exemple les intérêts notionnels. Plusieurs augmentations de capital successives ont porté le capital du holding à 3,75 milliards de dollars. »


« Pas de commentaires » et « Véhicule d’investissement »

Le porte-parole du parquet Jean-Marc Meilleur n’a voulu donner « aucun commentaire » sur cette enquête apparemment très sensible  Le procureur du roi de Bruxelles, Bruno Bulthé, aurait demandé de ne rien révéler à propos de ce dossier. Néanmoins le journal de Tijd a appris que le parquet menait une enquête en toute discrétion depuis deux mois déjà.


De son côté le holding français apporte peu d’explications quant à la raison d’être de ses nombreuses sociétés belges. Le porte-parole du groupe parle de « véhicules d’investissement » : « Ces dernières années la Belgique est devenue le centre financier opérationnel de l’entreprise afin de bénéficier d’un climat fiscal plus favorable. Le déplacement des actifs n’a rien à voir avec la situation personnelle d’Arnault », selon le porte-parole. Ce qui n’empêche que Bernard Arnault a créé une fondation visant clairement à régler ses affaires successorales.

 

Le président Hollande et l’exil fiscal des Français

Bernard Arnault, est l’un des nombreux Français fortunés tournant le dos à leur patrie, pour s’installer en Belgique pour des raisons fiscales, depuis l’instauration par le président français François Hollande d’un impôt sur les grosses fortunes : une taxe de 75% sur tous les revenus dépassant le million d’euros.


Autre personnalité française ayant choisi récemment le chemin de l’exil fiscal , l’acteur Gérard Depardieu, qui ces dernières semaines a fait l’objet de lourdes critiques dans son pays et a même incité le président Hollande à vouloir renégocier les conventions fiscales avec la Belgique. L’actuel enquête contre le PDG Bernard Arnault apporte de l’eau au moulin du président Hollande et fait d’ores et déjà la une de l’actualité chez nos voisins du sud.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

L’ASBL Terre vise 5 Factory Shops dans la région bruxelloise

01/12/2017

Cette semaine l’ASBL Terre a ouvert un deuxième Factory Shop dans la région bruxelloise, à Anderlecht plus précisément. L’entrepôt propose des vêtements de seconde main à grande échelle, collectés via des containers répartis dans tout le pays.

Quiksilver lance une offre publique d’achat sur Billabong

01/12/2017

La marque de surf Quiksilver a lancé une offre publique d’achat de près de 150 millions de dollars (125 millions d’euros) sur son concurrent Billabong, sans doute la seule issue possible pour Billabong qui a été déficitaire ces dernières années.

Essentiel débarque en Allemagne

30/11/2017

La marque de mode belge Essentiel poursuit son expansion européenne. En décembre le label fera son entrée en Allemagne, avec l’ouverture d’un premier magasin à Cologne, auquel viendront s’ajouter d’autres magasins et un webshop allemand l’an prochain.

Benetton retourne à ses racines

30/11/2017

Luciano Benetton, fondateur de l’entreprise italienne éponyme, reprend les rênes à l’âge de 82 ans pour permettre à la compagnie de retrouver sa gloire d’antan. « Le déclin est une douleur intolérable », a-t-il déclaré au quotidien La Repubblica.

Back to top