Le patriarche de Peek & Cloppenburg quitte le navire

Harro Uwe Cloppenburg, le pater familias à la tête de l’enseigne familiale Peek & Cloppenburg depuis des décennies, se retire. Son fils Patrick reprend la majeure partie de ses tâches.

Changement de génération

A l’âge de 78 ans l’Allemand Harro Uwe Cloppenburg fait ses adieux a ‘son’ entreprise : l’homme, qui a fait de P&C l’enseigne qu’elle est aujourd’hui, se retire tant de sa fonction de directeur que de sa fonction de président du conseil d’administration, rapporte le journal allemand Handelsblatt. Il passe le flambeau à ses enfants – tous trois déjà actifs dans l’entreprise – et à l’équipe managériale de onze personnes.


La plupart de ses tâches seront reprises par son fils Patrick (36 ans). L’équipe directionnelle reste plus ou moins inchangée : le groupe ne désignera pas de nouveau président officiel et Patrick ne se verra pas attribuer un nouveau titre. Jusqu’à présent l’énigmatique Harro Uwe Cloppenburg, qui refuse de se faire prendre en photo, tenait solidement les ficelles dans l’entreprise.


Le temps du renouvellement

L’arrivée de cette nouvelle génération au top de l’entreprise marquera également le coup d’envoi d’un renouvellement nécessaire : dans le paysage de la mode allemand, P&C est descendu à la dixième place, suite à la forte concurrence d’acteurs en ligne, comme Zalando et Otto Group (About You), d’une part, et de géants internationaux, comme H&M et C&A, d’autre part.


Dans les magasins physiques le taux de fréquentation est en forte baisse. C’est pourquoi P&C va sous-louer un étage du grand magasin à Vienne, pour réduire la surface totale. L’autre fils John Cloppenburg a lui aussi laissé entendre que des changements s’imposaient, dont une maîtrise plus stricte des coûts au siège principal. Et tout cela sous l’œil attentif de papa, car Harro Uwe Cloppenburg a fait savoir qu’il resterait étroitement impliqué dans l’entreprise.