Le PDG d’Inditex : « La transformation digitale tardive était une aubaine »

Inditex-CEO: "Late digitale transfomatie was zegen"

Pablo Isla, PDG du groupe de mode Inditex, a déclaré que l'arrivée tardive de son entreprise dans l’e-commerce était une bonne chose. Inditex a ainsi eu plus de temps pour élaborer un modèle d'affaires solide.

 

Le timing est crucial

Inditex, qui comprend les marques Bershka, Pull&Bear, Stradivarius et Zara, ne possédait aucun canal de vente en ligne jusqu’en 2010. Ce n'est qu'ensuite que l'entreprise a étendu ses activités e-commerce qui sont encore en plein développement. Le groupe espagnol souhaite proposer ses huit marques de mode en ligne dans le monde entier dès l’année prochaine.

 

Isla a confié à RetailGazette que ce calendrier avait permis à Inditex de développer un modèle d'affaires en ligne bien meilleur que si l'entreprise l'avait fait cinq ans auparavant. Il a également expliqué que même si les décisions d'Inditex en matière d'approvisionnement et de distribution sont fondées sur des algorithmes et des données, ce sont encore toujours les managers de magasins qui prennent les décisions, ce qui donne ‘une touche humaine’ aux activités e-commerce.

 

L’année dernière, le groupe a vu son chiffre d’affaires et son bénéfice augmenter. Le chiffre d’affaires a dépassé les 26 milliards d’euros et le bénéfice a progressé de 2%.