Le salaire du CEO d’Abercrombie & Fitch chute de 72% | RetailDetail

Le salaire du CEO d’Abercrombie & Fitch chute de 72%

Le salaire du CEO d’Abercrombie & Fitch chute de 72%

Les temps sont durs pour Michael Jeffries, CEO du groupe de mode Abercrombie & Fitch. L’an dernier son salaire a diminué de près de trois quarts par rapport à 2012, suite à la chute vertigineuse du bénéfice de l’enseigne autrefois si branchée.

‘Seulement’ 2,24 millions de dollars

Bien qu’ avec un salaire d’environ 2,24 millions de dollars (environ 1,63 million d’euros) en 2013, Jeffries (69 ans) n’ait pas trop de soucis à se faire, il n’en reste pas moins que son salaire a sérieusement diminué par rapport à 2012, où il avait empoché 5,95 millions d’euros et plus encore par rapport à 2011 où il était question de 35,06 millions d’euros.


Cette chute vertigineuse s’explique par les difficultés que traverse depuis un certain temps déjà le groupe américain, basé dans l’Ohio. Tant Abercrombie & Fitch que sa marque sœur Hollister ne sont plus aussi branchés qu’autrefois et le bénéfice de l’entreprise au cours du précédent exercice (clôturé le 1er février 2014) a chuté de pas moins de 77%.


Jeffries contraint de céder la présidence

Jeffries, aux commandes de A&F depuis 1992 et nommé président quatre ans après, est considéré comme l’architecte de la percée mondiale d’Abercrombie et Hollister. Toutefois ces dernières années il n’a pu faire face à la concurrence notamment de Forever 21 et d’autres acteurs fast-fashion.

 

Pour tenter de renverser la vapeur et calmer l’insatisfaction  de l’actionnaire Engaged Captial LLC, Jeffries s’est vu contraint en début d’année de céder la présidence du conseil d’administration à Arthur Martinez, ancien CEO de la chaîne de grands magasins Sears. Six nouveaux administrateurs indépendants avaient été nommés par la même occasion.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Bestseller investit dans About You

20/07/2018

Le groupe danois Bestseller prend une participation significative dans la plateforme de mode allemande About You. Une augmentation de capital d’environ 250 millions d’euros devrait permettre au retailer en ligne de poursuivre sa croissance.

100 millions d’euros qui partent en fumée chez Burberry

20/07/2018

Tout le monde ne comprend pas la nécessité du développement durable. L’année dernière, la marque de mode britannique Burberry a brûlé plus de 30 millions d’euros de produits de marque « pour éviter qu’ils ne tombent entre de mauvaises mains ».

3 Suisses, l’icône de la vente par correspondance, dépose le bilan en Belgique

19/07/2018

La division belge des 3 Suisses a été déclarée en faillite, après un démarrage désastreux des soldes. Durant les premiers jours des soldes, le webshop a vendu 30% de moins que l’année précédente. Onze emplois sont menacés.

Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.