Le spécialiste de l’outlet DOD demande une protection judiciaire

Le spécialiste de l’outlet DOD demande une protection judiciaire

La chaîne de déstockage DOD a demandé une protection judiciaire au tribunal de commerce de Bruxelles, afin de procéder à une réorganisation. Ces dernières années l’enseigne a du mal à faire face à la concurrence d’outlets online.

« Soutien des banques »

En Belgique DOD a été un pionnier dans le domaine du déstockage de vêtements. Mais aujourd’hui les acteurs online, comme vente-exclusive.com, dominent de plus en plus le marché outlet.


Par ailleurs la chaîne a vu diminuer sa clientèle dans ses cinq magasins situés le long de la Chaussée de Louvain à Saint-Josse-ten-Noode, en raison de travaux en cours depuis longtemps.


Malgré tout DOD reste convaincu qu’une réorganisation pourra remédier à la situation . « Toutes les conditions sont réunies pour une réorganisation réussie », affirme André Houet, l’avocat chargé du dossier, dans le journal De Tijd. « L’entreprise dispose encore de réserves considérables et bénéficie du soutien des banques. »


Fondé en 1979, DOD compte actuellement 21 magasins en Belgique, dont la majorité à Bruxelles. En 2014 le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 28,8 millions d’euros, soit 7 millions d’euros en moins par rapport à l’année auparavant.

 

Tags: