Les Chinois se jettent à nouveau sur Prada

Les Chinois se jettent à nouveau sur Prada
Photo: Fabio mazzarotto / Shutterstock.com

En Chine, la consommation de luxe semble avoir déjà surmonté la crise du coronavirus : selon Prada, les ventes atteignent à nouveau un niveau bien supérieur à celui de 2019.

 

Plus de 60 % de croissance

Les ventes de Prada se redressent fortement en Chine : depuis la réouverture des magasins, le chiffre d’affaires dépasse largement le niveau de l’année dernière, déclare le PDG Patrizio Bertelli à Reuters. Ce dernier affirme également que, depuis le début de l’année, l’entreprise enregistre une croissance à deux chiffres, et ce, malgré la crise sanitaire.

 

Dans les mois qui ont suivi mars, lorsque le confinement en Chine a commencé à s’assouplir, la croissance des ventes a même atteint plus de 60 %. Bertelli pense également que cette tendance se maintiendra dans les mois à venir. Il a en outre ajouté que les ventes réalisées lors de la Saint-Valentin chinoise, ayant eu lieu le 25 août dernier, ont battu les records de la marque de luxe italienne.

 

La Chine amortit-elle le choc du coronavirus ?

Au cours du premier semestre, le chiffre d’affaires a pourtant diminué de 40 % à taux de change constants au niveau mondial, la région Asie-Pacifique représentant 44 % des ventes. Or, en juin, les ventes au détail en Chine continentale ont été 60 % plus élevées que celles de l’année précédente, et en juillet, Prada a même enregistré 66 % de ventes supplémentaires.

 

Le cabinet de conseil Bain prévoit que le chiffre d’affaires total du secteur du luxe diminue de 35 % cette année, mais les groupes de luxe espèrent qu’une forte reprise en Chine puisse limiter les dégâts. En effet, selon les estimations, 37 % des achats de produits de luxe dans le monde en 2019 ont été effectués par les consommateurs chinois. Toutefois, la majeure partie de ces achats serait effectuée lors de voyages à l’étranger, ce qui n’est actuellement pas le cas.