Les commerçants wallons optimistes pour les soldes

Les commerçants wallons optimistes pour les soldes

Suite à une enquête menée par l’UCM, l’Union des Classes Moyennes, auprès de 150 indépendants, il apparaît que près de la moitié des commerçants interrogés envisagent de vendre autant durant les soldes d’hiver à venir que l’hiver dernier. 37% pense même vendre plus : l’optimisme règne donc dans le commerce de détail wallon.

Augmentation des ventes de 3%

Globalement les commerçants espèrent vendre 3% de plus durant les soldes d’hiver prochaine par rapport aux soldes d’hiver de 2010-2011, qui à leur tour s’étaient clôturées par une hausse de chiffre d’affaires de 1,5 à 2% par rapport à l’année d’avant. Quasi 2 commerçants sur 5 estiment que la crise ne gâchera pas le fête et qu’au contraire le consommateur dépensera plus une fois les soldes lancées le 3 janvier – espoir partagé par le secteur de la mode. Un tiers des commerçants pourtant craignent que les clients hésitent à sortir leur portefeuille.


Cette crainte semble due essentiellement à la quantité d’articles invendus : bien que l’organisation des indépendants wallons ne mentionne pas de chiffres quant aux ventes de ces derniers mois – en Flandre, selon Unizo et le SNI, il était question  d’un automne carrément ‘médiocre’ – pour 42% des boutiques wallonnes interrogées, il reste plus dans les rayons que lors du début des soldes d’hiver l’année dernière. Seuls 18% estiment que leur stock est moins important. Quant à savoir si ce moindre stock est la conséquence de meilleures ventes ou d’une stratégie d’achat  plus prudente, la question reste posée.

Par ailleurs 42% des commerçants envisagent de restreindre les quantités commandées pour la collection d’hiver prochaine. Seul 1 commerçant sur 10 pense commander davantage. L’optimisme pour les soldes ne semble donc pas se prolonger pour le reste de l’année …

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Louboutin dans ses petits souliers dans l’affaire des semelles rouges

22/06/2017

L’avocat général de la Cour de Justice de l’Union européenne a émis un avis selon lequel la semelle rouge des chaussures Louboutin ne pouvait être considérée comme une marque déposée protégée.

30 webshops bannis d’Amazon durant le procès intenté par Louis Vuitton pour contrefaçon

22/06/2017

Trente commerçants ne sont plus autorisés à exploiter leur webshop sur Amazon tant que le procès qui les oppose à Louis Vuitton est en cours. La marque de luxe leur a intenté un procès parce qu’ils vendaient des produits Vuitton contrefaits.

Yoox Net-a-Porter cesse la vente de produits contenant de l’angora

22/06/2017

Après avoir déjà banni les produits avec de la fourrure, l’e-tailer Yoox Net-a-Porter a décidé à présent  de ne plus proposer de produits contenant de l’angora sur ses plateformes. C’est ce qu’a annoncé l’organisation de défense des animaux PETA.

Un deal imminent entre Amazon et Nike menace les autres retailers du secteur

22/06/2017

L’annonce d’une possible collaboration entre Amazon et Nike, permettant à l’équipementier sportif de vendre ses produits en direct sur la plate-forme de l’e-commerçant américain, met les autres retailers du secteur sous pression. 

C&A opte pour un CEO externe

21/06/2017

Alain Caparros a été nommé comme nouveau CEO de la branche européenne de l’enseigne de vêtements C&A. Contrairement à son habitude, l’entreprise a opté pour un candidat externe. Caparros aura la lourde mission d’améliorer la rentabilité de la chaîne.

Veronique Branquinho abandonne sa marque

20/06/2017

La créatrice de mode belge Veronique Branquinho a fait savoir dans un bref communiqué qu’elle mettait fin (temporairement) à sa marque de prêt-à-porter féminin. Ce n’est pas la première fois que la désigner décide d’interrompre son activité.

Back to top