Les commerçants wallons optimistes pour les soldes

Les commerçants wallons optimistes pour les soldes

Suite à une enquête menée par l’UCM, l’Union des Classes Moyennes, auprès de 150 indépendants, il apparaît que près de la moitié des commerçants interrogés envisagent de vendre autant durant les soldes d’hiver à venir que l’hiver dernier. 37% pense même vendre plus : l’optimisme règne donc dans le commerce de détail wallon.

Augmentation des ventes de 3%

Globalement les commerçants espèrent vendre 3% de plus durant les soldes d’hiver prochaine par rapport aux soldes d’hiver de 2010-2011, qui à leur tour s’étaient clôturées par une hausse de chiffre d’affaires de 1,5 à 2% par rapport à l’année d’avant. Quasi 2 commerçants sur 5 estiment que la crise ne gâchera pas le fête et qu’au contraire le consommateur dépensera plus une fois les soldes lancées le 3 janvier – espoir partagé par le secteur de la mode. Un tiers des commerçants pourtant craignent que les clients hésitent à sortir leur portefeuille.


Cette crainte semble due essentiellement à la quantité d’articles invendus : bien que l’organisation des indépendants wallons ne mentionne pas de chiffres quant aux ventes de ces derniers mois – en Flandre, selon Unizo et le SNI, il était question  d’un automne carrément ‘médiocre’ – pour 42% des boutiques wallonnes interrogées, il reste plus dans les rayons que lors du début des soldes d’hiver l’année dernière. Seuls 18% estiment que leur stock est moins important. Quant à savoir si ce moindre stock est la conséquence de meilleures ventes ou d’une stratégie d’achat  plus prudente, la question reste posée.

Par ailleurs 42% des commerçants envisagent de restreindre les quantités commandées pour la collection d’hiver prochaine. Seul 1 commerçant sur 10 pense commander davantage. L’optimisme pour les soldes ne semble donc pas se prolonger pour le reste de l’année …

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


P&C écope d’une lourde amende pour entente sur les prix

26/07/2017

En Allemagne la chaîne de mode Peek & Cloppenburg (P&C), ainsi que le fabricant de vêtements Wellensteyn International se sont vu infliger une amende de plusieurs millions d’euros pour entente sur les prix durant la période de 2008 à 2013.

Expansion internationale laborieuse pour Veritas

26/07/2017

L’expansion internationale de l’enseigne de mercerie et d’accessoires de mode Veritas en France et en Allemagne est à la peine. Veritas s’est lancé à l’étranger en 2015, mais depuis  ses projets d’expansion prennent du retard.

Michael Kors gagne la lutte pour l’acquisition de Jimmy Choo

25/07/2017

C’est finalement Michael Kors qui l’a emporté dans la lutte pour l’acquisition du chausseur de luxe britannique Jimmy Choo. Pour ce faire la marque de mode américaine a déboursé 896 millions de livres (1 milliard d’euros).

Le chausseur Skechers vise 15 magasins au Benelux

24/07/2017

L’enseigne de chaussures Skechers envisage l’ouverture de 15 magasins au Benelux dans les années à venir. Pour l’instant la marque détient déjà des magasins à Amsterdam, Eindhoven et Wijnegem, ainsi qu’un outlet store à Roermond.

Falke Group désigne Martin Winkler comme nouveau CEO

19/07/2017

Falke Group annonce avoir nommé Martin Winkler comme nouveau CEO. Il remplace Uwe Bergheim, qui a décidé de prendre sa retraite. Le groupe est connu notamment pour sa marque de collants et chaussettes Falke.

Nouveau CEO pour Marc O’Polo

19/07/2017

Le 31 août la marque de mode Marc O’Polo fera ses adieux à son CEO Alexander Gedat. Il sera remplacé par Dieter Holzer, qui bénéficie déjà d’une riche expérience dans l’industrie de la mode.

Back to top