Les commerçants wallons optimistes pour les soldes

Les commerçants wallons optimistes pour les soldes

Suite à une enquête menée par l’UCM, l’Union des Classes Moyennes, auprès de 150 indépendants, il apparaît que près de la moitié des commerçants interrogés envisagent de vendre autant durant les soldes d’hiver à venir que l’hiver dernier. 37% pense même vendre plus : l’optimisme règne donc dans le commerce de détail wallon.

Augmentation des ventes de 3%

Globalement les commerçants espèrent vendre 3% de plus durant les soldes d’hiver prochaine par rapport aux soldes d’hiver de 2010-2011, qui à leur tour s’étaient clôturées par une hausse de chiffre d’affaires de 1,5 à 2% par rapport à l’année d’avant. Quasi 2 commerçants sur 5 estiment que la crise ne gâchera pas le fête et qu’au contraire le consommateur dépensera plus une fois les soldes lancées le 3 janvier – espoir partagé par le secteur de la mode. Un tiers des commerçants pourtant craignent que les clients hésitent à sortir leur portefeuille.


Cette crainte semble due essentiellement à la quantité d’articles invendus : bien que l’organisation des indépendants wallons ne mentionne pas de chiffres quant aux ventes de ces derniers mois – en Flandre, selon Unizo et le SNI, il était question  d’un automne carrément ‘médiocre’ – pour 42% des boutiques wallonnes interrogées, il reste plus dans les rayons que lors du début des soldes d’hiver l’année dernière. Seuls 18% estiment que leur stock est moins important. Quant à savoir si ce moindre stock est la conséquence de meilleures ventes ou d’une stratégie d’achat  plus prudente, la question reste posée.

Par ailleurs 42% des commerçants envisagent de restreindre les quantités commandées pour la collection d’hiver prochaine. Seul 1 commerçant sur 10 pense commander davantage. L’optimisme pour les soldes ne semble donc pas se prolonger pour le reste de l’année …

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Tags: