Les Galeries Lafayette misent sur le déstockage | RetailDetail

Les Galeries Lafayette misent sur le déstockage

Les Galeries Lafayette misent sur le déstockage

Un an après l’ouverture de son premier magasin de déstockage près de Paris, la chaîne de grands magasins de luxe française Galeries Lafayette annonce l’arrivée de cinq points de vente ‘outlet’ supplémentaires d’ici deux ans.

Jusqu’à 70% de réduction

Les Galeries Lafayette ouvriront deux nouveaux magasins de déstockage vers la période de fin d’année : un premier point de vente de 800 m² est prévu pour fin 2015 dans le centre commercial ‘outlet’ Marques Avenue de la Séguinière (Maine-et-Loire) ; un deuxième magasin de 1000 m² suivra début 2016 au sein du Nailloux Outlet Village (Haute-Garonne). Les deux magasins vendront des vêtements et accessoires de marques de la saison précédente, provenant de trois magasins Galeries Lafayette existants situés à proximité (Toulouse, Nantes et Angers), et ce avec des réductions allant de 30 à 70%.


D’autre part le retailer de luxe « ambitionne l’ouverture de trois autres magasins ‘outlet’ en France endéans les deux ans »,  ce qui portera le nombre total à six. Ces projets d’expansion sur le marché du déstockage ont été motivés par le succès du premier magasin outlet près de Paris (photo), ouvert il y a un an environ et dont la surface a doublé depuis, pour atteindre 1.800 m².


Pour les Galeries Lafayette les magasins de déstockage ne sont pas seulement un moyen d’optimaliser la gestion du stock : le management les considère comme « une offre complémentaire du grand magasin traditionnel, afin de répondre à une demande spécifique d’une clientèle à la recherche de bonnes affaires » et ajoute que le nombre croissant de clients américains et asiatiques sont déjà accoutumés au concept ‘outlet’. Aux Etats-Unis, des chaînes de grands magasins, comme Norstrom et Bloomingdale's, disposent déjà de magasins de ce type.


L’outlet-center One Nation Paris, où est situé le premier magasin de déstockage des Galeries Lafayette, a ouvert fin 2013 et compte une centaine de boutiques outlet de luxe sur une surface totale de 24.000 m².

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Un avertissement sur chiffre d’affaires et bénéfices pour le groupe de lingerie Van de Velde

19/04/2018

Le groupe de lingerie Van de Velde (connu pour des marques comme Marie Jo et PrimaDonna et des chaînes comme Rigby & Peller et Lincherie) fait face à d’importantes difficultés : le groupe ne table plus sur une croissance du CA cette année.

Monki rémunère les ‘influenceurs’

16/04/2018

Monki, filiale du groupe H&M, va collaborer avec des ‘influenceurs’ : le label de mode lance un programme mondial permettant aux personnalités des réseaux sociaux de gagner de l’argent si un vêtement est vendu par leur intermédiaire.

La chaîne de mode française Naf Naf passe sous giron chinois

12/04/2018

Naf Naf, la chaîne mode française appartenant au groupe Vivarte, change de propriétaire. Un consortium chinois sous la direction du groupe de mode La Chapelle a mis 52 millions d'euros sur table pour l'acquisition de la marque française.

French Connection cède la marque Toast au groupe Bestseller

10/04/2018

Le retailer de mode britannique French Connection, connu pour son acronyme  FCUK, cède sa marque Toast au groupe danois Bestseller, qui détient notamment les labels Vero Moda et Jack & Jones.

Aldi gourou de la mode ? Aldi Süd vous inspire via sa nouvelle plate-forme lifestyle

09/04/2018

La chaîne discount Aldi Süd se dévoile comme véritable coach lifestyle par le lancement d’une nouvelle plate-forme d’inspiration, prodiguant des conseils de cuisine, de jardinage, voire même de mode.

L’enseigne de sneakers Size? débarque à Anvers

04/04/2018

En avril la chaîne de magasins Size?, spécialisée dans le streetwear et les sneakers, ouvrira sa première boutique belge au IJzerenwaag à Anvers. Size? se veut un conteur d’histoire et fait partie de JD Sports Fashion.