Les Galeries Lafayette misent sur le déstockage | RetailDetail

Les Galeries Lafayette misent sur le déstockage

Les Galeries Lafayette misent sur le déstockage

Un an après l’ouverture de son premier magasin de déstockage près de Paris, la chaîne de grands magasins de luxe française Galeries Lafayette annonce l’arrivée de cinq points de vente ‘outlet’ supplémentaires d’ici deux ans.

Jusqu’à 70% de réduction

Les Galeries Lafayette ouvriront deux nouveaux magasins de déstockage vers la période de fin d’année : un premier point de vente de 800 m² est prévu pour fin 2015 dans le centre commercial ‘outlet’ Marques Avenue de la Séguinière (Maine-et-Loire) ; un deuxième magasin de 1000 m² suivra début 2016 au sein du Nailloux Outlet Village (Haute-Garonne). Les deux magasins vendront des vêtements et accessoires de marques de la saison précédente, provenant de trois magasins Galeries Lafayette existants situés à proximité (Toulouse, Nantes et Angers), et ce avec des réductions allant de 30 à 70%.


D’autre part le retailer de luxe « ambitionne l’ouverture de trois autres magasins ‘outlet’ en France endéans les deux ans »,  ce qui portera le nombre total à six. Ces projets d’expansion sur le marché du déstockage ont été motivés par le succès du premier magasin outlet près de Paris (photo), ouvert il y a un an environ et dont la surface a doublé depuis, pour atteindre 1.800 m².


Pour les Galeries Lafayette les magasins de déstockage ne sont pas seulement un moyen d’optimaliser la gestion du stock : le management les considère comme « une offre complémentaire du grand magasin traditionnel, afin de répondre à une demande spécifique d’une clientèle à la recherche de bonnes affaires » et ajoute que le nombre croissant de clients américains et asiatiques sont déjà accoutumés au concept ‘outlet’. Aux Etats-Unis, des chaînes de grands magasins, comme Norstrom et Bloomingdale's, disposent déjà de magasins de ce type.


L’outlet-center One Nation Paris, où est situé le premier magasin de déstockage des Galeries Lafayette, a ouvert fin 2013 et compte une centaine de boutiques outlet de luxe sur une surface totale de 24.000 m².

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai forcés de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

H&M prévoit une année 2018 difficile

15/02/2018

Le groupe de mode suédois H&M annonce une année 2018 difficile. Même si le groupe s’efforce de  stimuler les ventes en ligne, le chiffre d’affaires dans les magasins physiques continuera probablement de baisser durant l’année à venir.

Juttu traverse la frontière linguistique

13/02/2018

Juttu, la chaîne sœur d’A.S. Adventure, s’apprête à conquérir la Belgique toute entière. Après Anvers, Roulers et Bruges, le mois prochain l’enseigne s’installera à Bruxelles et ultérieurement à Gand et lancera un webshop en français.

Back to top