Les Galeries Lafayette misent sur le déstockage

Les Galeries Lafayette misent sur le déstockage

Un an après l’ouverture de son premier magasin de déstockage près de Paris, la chaîne de grands magasins de luxe française Galeries Lafayette annonce l’arrivée de cinq points de vente ‘outlet’ supplémentaires d’ici deux ans.

Jusqu’à 70% de réduction

Les Galeries Lafayette ouvriront deux nouveaux magasins de déstockage vers la période de fin d’année : un premier point de vente de 800 m² est prévu pour fin 2015 dans le centre commercial ‘outlet’ Marques Avenue de la Séguinière (Maine-et-Loire) ; un deuxième magasin de 1000 m² suivra début 2016 au sein du Nailloux Outlet Village (Haute-Garonne). Les deux magasins vendront des vêtements et accessoires de marques de la saison précédente, provenant de trois magasins Galeries Lafayette existants situés à proximité (Toulouse, Nantes et Angers), et ce avec des réductions allant de 30 à 70%.


D’autre part le retailer de luxe « ambitionne l’ouverture de trois autres magasins ‘outlet’ en France endéans les deux ans »,  ce qui portera le nombre total à six. Ces projets d’expansion sur le marché du déstockage ont été motivés par le succès du premier magasin outlet près de Paris (photo), ouvert il y a un an environ et dont la surface a doublé depuis, pour atteindre 1.800 m².


Pour les Galeries Lafayette les magasins de déstockage ne sont pas seulement un moyen d’optimaliser la gestion du stock : le management les considère comme « une offre complémentaire du grand magasin traditionnel, afin de répondre à une demande spécifique d’une clientèle à la recherche de bonnes affaires » et ajoute que le nombre croissant de clients américains et asiatiques sont déjà accoutumés au concept ‘outlet’. Aux Etats-Unis, des chaînes de grands magasins, comme Norstrom et Bloomingdale's, disposent déjà de magasins de ce type.


L’outlet-center One Nation Paris, où est situé le premier magasin de déstockage des Galeries Lafayette, a ouvert fin 2013 et compte une centaine de boutiques outlet de luxe sur une surface totale de 24.000 m².

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

L’ASBL Terre vise 5 Factory Shops dans la région bruxelloise

01/12/2017

Cette semaine l’ASBL Terre a ouvert un deuxième Factory Shop dans la région bruxelloise, à Anderlecht plus précisément. L’entrepôt propose des vêtements de seconde main à grande échelle, collectés via des containers répartis dans tout le pays.

Quiksilver lance une offre publique d’achat sur Billabong

01/12/2017

La marque de surf Quiksilver a lancé une offre publique d’achat de près de 150 millions de dollars (125 millions d’euros) sur son concurrent Billabong, sans doute la seule issue possible pour Billabong qui a été déficitaire ces dernières années.

Essentiel débarque en Allemagne

30/11/2017

La marque de mode belge Essentiel poursuit son expansion européenne. En décembre le label fera son entrée en Allemagne, avec l’ouverture d’un premier magasin à Cologne, auquel viendront s’ajouter d’autres magasins et un webshop allemand l’an prochain.

Benetton retourne à ses racines

30/11/2017

Luciano Benetton, fondateur de l’entreprise italienne éponyme, reprend les rênes à l’âge de 82 ans pour permettre à la compagnie de retrouver sa gloire d’antan. « Le déclin est une douleur intolérable », a-t-il déclaré au quotidien La Repubblica.

Back to top