Les réductions de prix pèsent sur le bénéfice trimestriel de H&M

Les réductions de prix pèsent sur le bénéfice trimestriel de H&M

Durant le 3ème trimestre le groupe de mode suédois Hennes & Mauritz a généré moins de bénéfice, en raison de réductions de prix afin d’écouler les stocks excédentaires et de « créer ainsi les meilleures conditions pour la collection d’automne ».

CA en hausse de 5%

Les grosses réductions de prix accordées afin d’écouler les stocks d’été ont fait chuter d’un cinquième le bénéfice trimestriel du groupe de mode, chapeautant notamment les chaînes H&M, COS, & Other Stories et la toute nouvelle enseigne Arket : le bénéfice après impôts est passé de 4.820 millions de couronnes suédoises à 3.837 millions de couronnes (plus de 400 millions d’euros).


Par contre le chiffre d’affaires a progressé de 5% à 59.383 millions de couronnes (6,2 milliards d’euros).  Les performances online, en particulier, sont excellentes : dans certaines régions le weshop représente déjà 25 à 30% des ventes. H&M s’attend à ce que les ventes en ligne progressent d’un quart sur base annuelle, en partie grâce à une expansion continue (Philippines et Chypre encore cette année et l’Inde l’an prochain).


Pourtant la forte croissance en ligne n’a pas suffi à compenser entièrement la baisse du chiffre d’affaires sur certains marchés existants, admet le grand patron Karl-Johan Persson, « raison pour laquelle l’évolution totale du chiffre d’affaires n’a pas atteint les objectifs que nous nous étions fixés jusqu’à présent. » Fin août Hennes & Mauritz comptait 4.553 magasins de huit enseignes.