Les résultats annuels de Kering souffrent du recul de Gucci | RetailDetail

Les résultats annuels de Kering souffrent du recul de Gucci

Les résultats annuels de Kering souffrent du recul de Gucci

Gucci, la marque phare du groupe français Kering, perd du terrain pour la première fois depuis longtemps. Les résultats annuels du groupe ont également été affectés par les coûts de relance de Puma et les effets de change défavorables.

Deuxième année consécutive de moindres performances

Tout comme l’an dernier le groupe Kering, qui détient notamment la marque de luxe Gucci et l’équipementier sportif Puma, a fait part de moins bons résultats.  Même si le chiffre d’affaires a progressé de 4% à 10 milliards d’euros, les coûts liés à la relance de Puma, les performances décevantes de Gucci et les effets de change défavorables ont lourdement pesé sur le bénéfice net : celui-ci chute de 4,4% à 1,18 milliard d’euros.


En 2014 Gucci, qui représente un tiers du chiffre d’affaires global de Kering, a perdu du terrain pour la première fois depuis plusieurs années : les ventes de la marque de luxe ont régressé de 1,8% à 3,5 milliards d’euros (-1,1% à données comparables), principalement en raison de la révolte à Hong Kong au mois d’octobre. La marge bénéficiaire est passée de 31,8% en 2013 à 30,2% en 2014.

 

Néanmoins la division de luxe du groupe Kering a su clôturer son exercice avec une croissance de +6%, grâce aux bonnes performances de Bottega Veneta (+11,3%) et Yves Saint Laurent (+27%).


Quant à Puma, qui vient de communiquer ses résultats annuels, Kering affirme que « le bout du tunnel est en vue après une année charnière ». Grâce à la dynamique des autres marques de sport du groupe (Volcom et Electric) la branche Sport & Lifestyle a su limiter le recul à -0,1%, contre -8% l’année auparavant.


Pour l’ensemble de l’année 2015 François-Henri Pinault, PDG de Kering, se dit « pleinement confiant dans les capacités du groupe à assurer une croissance pérenne et rentable . »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Grupo Cortefiel devient Tendam

23/04/2018

Le groupe de mode espagnol Grupo Cortefiel s’appellera dorénavant Tendam. Ce changement de nom s’inscrit dans la volonté de créer une nouvelle identité pour les cinq marques : Cortefiel, Women’s Secret, Pedro del Hierro, Fifty Factory et Springfield.

Un avertissement sur chiffre d’affaires et bénéfices pour le groupe de lingerie Van de Velde

19/04/2018

Le groupe de lingerie Van de Velde (connu pour des marques comme Marie Jo et PrimaDonna et des chaînes comme Rigby & Peller et Lincherie) fait face à d’importantes difficultés : le groupe ne table plus sur une croissance du CA cette année.

Monki rémunère les ‘influenceurs’

16/04/2018

Monki, filiale du groupe H&M, va collaborer avec des ‘influenceurs’ : le label de mode lance un programme mondial permettant aux personnalités des réseaux sociaux de gagner de l’argent si un vêtement est vendu par leur intermédiaire.

La chaîne de mode française Naf Naf passe sous giron chinois

12/04/2018

Naf Naf, la chaîne mode française appartenant au groupe Vivarte, change de propriétaire. Un consortium chinois sous la direction du groupe de mode La Chapelle a mis 52 millions d'euros sur table pour l'acquisition de la marque française.

French Connection cède la marque Toast au groupe Bestseller

10/04/2018

Le retailer de mode britannique French Connection, connu pour son acronyme  FCUK, cède sa marque Toast au groupe danois Bestseller, qui détient notamment les labels Vero Moda et Jack & Jones.

Aldi gourou de la mode ? Aldi Süd vous inspire via sa nouvelle plate-forme lifestyle

09/04/2018

La chaîne discount Aldi Süd se dévoile comme véritable coach lifestyle par le lancement d’une nouvelle plate-forme d’inspiration, prodiguant des conseils de cuisine, de jardinage, voire même de mode.