Les résultats annuels de Kering souffrent du recul de Gucci

Les résultats annuels de Kering souffrent du recul de Gucci

Gucci, la marque phare du groupe français Kering, perd du terrain pour la première fois depuis longtemps. Les résultats annuels du groupe ont également été affectés par les coûts de relance de Puma et les effets de change défavorables.

Deuxième année consécutive de moindres performances

Tout comme l’an dernier le groupe Kering, qui détient notamment la marque de luxe Gucci et l’équipementier sportif Puma, a fait part de moins bons résultats.  Même si le chiffre d’affaires a progressé de 4% à 10 milliards d’euros, les coûts liés à la relance de Puma, les performances décevantes de Gucci et les effets de change défavorables ont lourdement pesé sur le bénéfice net : celui-ci chute de 4,4% à 1,18 milliard d’euros.


En 2014 Gucci, qui représente un tiers du chiffre d’affaires global de Kering, a perdu du terrain pour la première fois depuis plusieurs années : les ventes de la marque de luxe ont régressé de 1,8% à 3,5 milliards d’euros (-1,1% à données comparables), principalement en raison de la révolte à Hong Kong au mois d’octobre. La marge bénéficiaire est passée de 31,8% en 2013 à 30,2% en 2014.

 

Néanmoins la division de luxe du groupe Kering a su clôturer son exercice avec une croissance de +6%, grâce aux bonnes performances de Bottega Veneta (+11,3%) et Yves Saint Laurent (+27%).


Quant à Puma, qui vient de communiquer ses résultats annuels, Kering affirme que « le bout du tunnel est en vue après une année charnière ». Grâce à la dynamique des autres marques de sport du groupe (Volcom et Electric) la branche Sport & Lifestyle a su limiter le recul à -0,1%, contre -8% l’année auparavant.


Pour l’ensemble de l’année 2015 François-Henri Pinault, PDG de Kering, se dit « pleinement confiant dans les capacités du groupe à assurer une croissance pérenne et rentable . »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hunkemöller à la conquête de la Suisse

17/08/2017

Après avoir lancé son webshop en Suisse en septembre de l’an dernier, l’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller compte désormais y ouvrir des magasins physiques. La première ouverture est prévue pour octobre.

Le chausseur Bally est à vendre

16/08/2017

Après s’être déjà séparé de la marque de chaussures britannique Jimmy Choo, la société d’investissement autrichienne JAB Holding cherche à présent à céder le chausseur suisse Bally pour un montant d’au moins 600 millions d’euros.

Crocs perd son brevet sur ses célèbres sabots

14/08/2017

L’enseigne de chaussures Crocs a perdu son procès concernant le brevet sur le design de ses célèbres sabots. Selon l’instance américaine Patent and Trademark Office (USPTO), une autre entreprise utilisait déjà un design semblable auparavant.

Zalando à nouveau en croissance de plus de 20%

10/08/2017

Zalando a atteint de justesse son objectif de croissance de plus de 20% au deuxième trimestre de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice l’e-commerçant allemand continue de tabler sur une croissance comprise entre 20 et 25%.

Gucci intente un procès contre Forever 21

09/08/2017

Gucci a décidé d’intenter un procès contre la chaîne de vêtements Forever 21 aux Etats-Unis. Selon la maison de mode italienne, l’enseigne américaine aurait copié un design spécifique de la marque de luxe.

Ralph Lauren fait mieux que prévu

08/08/2017

La maison de couture Ralph Lauren a enregistré d’excellents résultats au premier trimestre. Tant sur le plan de son chiffre d’affaires que sur celui de ses bénéfices, les résultats dépassent les prévisions des analystes. Il y a un an, l’entreprise avait dû déplorer d’importantes pertes.

Back to top