Les soldes d’hiver reportées de deux jours

Les soldes d’hiver reportées de deux jours
Photo : Shutterstock

Les soldes d'hiver commenceront le 4 janvier, deux jours plus tard que prévu. La demande de report des organisations de travailleurs indépendants n'a pas abouti. Cela signifie également que la période d’attente commence mercredi.

 

Encore des montagnes de stocks

Au lieu du samedi 2 janvier, les soldes d'hiver commenceront le lundi 4 janvier. C'est ce que le ministre de l'Économie, Pierre-Yves Dermagne, a décidé pour éviter un afflux important d’acheteurs pendant le week-end. Le ministre n'a finalement pas accédé à la demande des organisations des travailleurs indépendants, Unizo et Mode Unie : les commerçants indépendants espéraient un report jusqu'en février.


La ministre flamande de l'Économie, Hilde Crevits, avait précédemment déclaré qu’un report était peut-être envisagé. Mode Unie s’est dite « extrêmement déçue ». L'association professionnelle des détaillants de mode craint que les grandes chaînes internationales organisent déjà de nombreuses actions de ventes liées le week-end du 2 et 3 janvier, ce qui entrainerait également une ruée. De plus, cela ne laisse pas assez de temps aux commerçants pour écouler leurs « montagnes de stocks » « à des prix normaux ». Les stocks d'hiver représentent en effet encore 50% des articles exposés dans les magasins de prêt-à-porter, selon l’association.

 

La période d’attente est déjà ouverte

Les chaînes de magasins et leur association professionnelle Comeos étaient cependant favorables au maintien des soldes d'hiver en janvier : le résultat des soldes d’été, qui ont commencé un mois plus tard, a été dramatique, et ils craignaient que les consommateurs préfèrent rechercher des promotions en ligne. 


Quoi qu'il en soit, toutes les parties prenantes espéraient une décision rapide. Cela signifie que la période d’attente commence aujourd'hui : les magasins ne sont donc pas autorisés à accorder des rabais avant le début des soldes, à l'exception des ventes liées.