Les soldes en France démarrent sous un ciel maussade | RetailDetail

Les soldes en France démarrent sous un ciel maussade

Les soldes en France démarrent sous un ciel maussade

C’est aujourd’hui que démarrent officiellement les soldes en France. Les commerçants appréhendent les semaines à venir, sachant que les Français sortiront moins facilement leur portefeuille. Mauvaise nouvelle surtout pour le secteur textile français, qui selon l’Institut français de la Mode a connu une année médiocre. L’IFM craint une baisse du chiffre d’affaires de 2,5 à 3%. Il s’agirait alors de la quatrième année consécutive de régression pour le secteur.

Moins de clients et des budgets réduits

Il semble effectivement que cette année les Français seront moins nombreux à traquer les bonnes affaires que l’année dernière. Selon une enquête du bureau d’étude Ipsos pour le Conseil national des centres commerciaux, 76 % des Français comptent faire les soldes, contre 85% l’année dernière.

Et comme si cela ne suffisait pas, en plus les Français pensent dépenser moins : le budget moyen cette année s’élève à 244 euros, soit 7 euros de moins par rapport à l’an dernier. Une autre enquête, à la demande du journal français Les Echos, indique un budget encore plus réduit de 221 euros, soit 2 euros de plus par rapport à la même enquête un an plus tôt … maigre consolation.


Un troisième sondage réalisé par l’Ifop pour le webshop de mode Spartoo.com démontre que la crise est en grande partie responsable : 11% des Français renonceront tout simplement aux soldes d’hiver par manque de budget. Ce qui ne fait pas l’affaire des commerçants qui - tout comme dans les pays voisins -  se retrouvent avec d’important stock d’invendus suite à la baisse des ventes et aux températures trop douces pour l’époque de l’année.


Les soldes ont perdu leur attrait

Toutefois la crise n’est pas la seule responsable, estiment les analystes. En France les soldes officiels deux fois par an ont perdu de leur pouvoir d’attraction. La tradition d’une seule grande collection d’été et d’hiver par an a disparu depuis que les grandes chaînes de mode comme Zara et H&M multiplient les nouvelles collections, parfois même une dizaine par an. D’autre part depuis 2009 une nouvelle loi est en vigueur en France permettant aux commerçants d’organiser, outre les soldes d’hiver et d’été officiels, deux semaines de soldes supplémentaires à la période de leur choix.


Les hommes allergiques au shopping

Comme partout ailleurs, les soldes chez nos voisins du sud sont avant tout une affaire de femmes : 66% de femmes attendent les soldes, contre 54% chez les hommes. C’est ce qui a donné l’idée au shoppingcenter ‘Labège 2’ à Toulouse de créer une crèche pour hommes.

Pendant que leurs dulcinées font leur shopping en toute quiétude, ces messieurs peuvent s’y faire masser, se détendre dans la zone zen, y recevoir des conseils sportifs et alimentaires dans l’espace santé ou alors visionner tranquillement un film dans la zone vidéo. « Ainsi tout le monde passe en bon moment », explique le directeur, Jean-Baptiste Vayleux, qui pour ce faire s’est inspiré d’Ikea. La chaîne d’ameublement avait déjà lancé une initiative similaire  destinée  aux hommes allergiques au shopping.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.

Chiffre d’affaires décevant pour le groupe de lingerie Van de Velde

10/07/2018

L’entreprise de lingerie est-flandrienne Van de Velde est confrontée à une baisse de ses ventes. Malgré une légère amélioration fin avril, le chiffre d’affaires semestriel a chuté de 3,9% à 110,8 millions d’euros.

FNG fait son entrée à la bourse de Bruxelles avec 60 millions d’euros

06/07/2018

Le groupe de mode FNG a levé 60 millions d’euros lors d’une nouvelle émission d’actions. A partir du 9 juillet les nouvelles actions seront cotées non seulement à la bourse d’Amsterdam, mais également et pour la première fois à la bourse de Bruxelles.

L’aventure s’achève pour le webshop de sport Athleteshop

02/07/2018

Le webshop de sport Athleteshop a demandé la faillite. Depuis le début de cette année les plaintes concernant des livraisons tardives étaient nombreuses et à présent plusieurs fournisseurs auraient mis fin à la collaboration.