Levi Strauss : CA en hausse, mais bénéfice en baisse

Levi Strauss : CA en hausse, mais bénéfice en baisse

Durant le deuxième trimestre le chiffre d’affaires de la marque de jeans Levi Strauss a progressé de 6%. Toutefois en raison de coûts liés à une restructuration de la dette, le bénéfice net a reculé par rapport à l’année précédente.

Recul aux Etats-Unis

Le chiffre d’affaires total de Levi Strauss au deuxième trimestre a atteint 1,07 milliard de dollars (930 millions d’euros), contre 1,01 milliard de dollars (880 millions d’euros) l’année auparavant. La plus forte croissance a été enregistrée en Europe, où le chiffre d’affaires a bondi de pas moins de 20%. En Amérique du Nord et du Sud la croissance s’est élevée à 3%, grâce au Canada et au Mexique. Par contre aux Etats-Unis il est question d’un recul, en grande partie suite aux mauvaises performances de la marque Dockers. En Asie le chiffre d’affaires a progressé de 3%.


Malgré la hausse du chiffre d’affaires, le bénéfice net a régressé de 30,7 millions de dollars (27 millions d’euros) à 17,5 millions de dollars (15 millions d’euros). Cette baisse s’explique en grande partie par un coût de 23 millions de dollars (20 millions d’euros) lié à une restructuration de la dette.


« Notre entreprise est plus diversifiée que jamais, poussée par l’exécution disciplinée de notre stratégie de croissance à long terme et par les investissements dans l’innovation produit et l’expérience client », commente Chip Bergh, CEO de Levi Strauss. « La forte croissance de notre  chiffre d’affaires renforce les avantages d’un portefeuille plus équilibré. »