Louis Vuitton et Co continuent à étonnér

Louis Vuitton et co continuent à étonnér

LVMH, le groupe de luxe derrière Louis Vuitton et Dior entre autres, « a connu un début d'année fantastique ». Le groupe français a enregistré une hausse de 15% de ses ventes et le résultat opérationnel a également augmenté de deux chiffres.

 

La Chine représente un tiers

LVMH continue d’étonner les analystes avec des résultats plus solides que prévu. Alors que ceux-ci s’attendaient à 14,4 % de chiffre d’affaires supplémentaire au deuxième trimestre pour les marques Louis Vuitton et Christian Dior, ces marques principales ont réalisé une croissance du CA de 20 %. n Chine en particulier, la demande continue de croître de manière explosive : le marché chinois représente désormais un tiers des ventes totales du groupe.


Au cours des six premiers mois de l’année, les ventes ont augmenté de 15 % pour un total de 25,1 milliards d’euros. Hors effets de change, l’augmentation des revenus a été de 12 %. Le bénéfice a également fortement augmenté : le bénéfice opérationnel s'est élevé à 5,2 milliards d'euros, soit une croissance de 14 %. La marge bénéficiaire est restée stable à 21,1 %.

 

LVMH « transcende le temps »

« LVMH a connu un excellent début d'année. Ces résultats illustrent une fois de plus l'efficacité de notre stratégie et l'attrait exceptionnel de nos maisons, dont les produits transcendent le temps », a déclaré le PDG Bernard Arnault. Néanmoins, le groupe de mode surveille de près les coûts au cours du deuxième semestre.


La catégorie ‘mode et cuir’, la division principale au sein de LVMH représentant un chiffre d’affaires de 10,4 milliards d’euros, a enregistré une croissance de 18 %. Toutefois, la branche de vente au détail, avec la chaîne de parfumerie Sephora en tête, a progressé de plus de 10 %. Dans les autres catégories, dont le cognac, le champagne, les cosmétiques, les montres et les bijoux, le chiffre d'affaires a toujours légèrement augmenté.


À plus long terme, LVMH se réjouit de nouvelles collaborations avec Stella McCartney, qui quittera Kering pour le groupe d'Arnault, et avec Rihanna. Le groupe continue également de se concentrer sur la numérisation et le marché asiatique.