LVMH condamné à 8 millions d’euros d’amende dans l’affaire Hermès

LVMH condamné à 8 millions d’euros d’amende dans l’affaire Hermès

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a infligé une amende de 8 millions d’euros à LVMH pour être monté « subrepticement »  au capital de son concurrent Hermès. Le géant français du luxe a d’ores et déjà annoncé qu’il irait en appel contre cette décision.

L’amende la plus élevée jamais infligée

Le gendarme de la Bourse reproche à LVMH la manière dont le groupe est monté au capital d’Hermès. Initialement l’AMF avait exigé une amende de 10 millions d’euros. Même si celle-ci a été réduite à 8 millions d’euros, il s’agit de l’amende l’a plus élevée jamais infligée par les autorités boursières françaises.


La commission des sanctions de l'AMF réprouve principalement « le contournement de l'ensemble des règles destinées à garantir la transparence indispensable au bon fonctionnement du marché », ainsi que « la gravité de manquements successifs à l'obligation d'information du public ayant consisté à masquer toutes les étapes de la prise de participation de LVMH dans le capital d’Hermès. »


Via un système complexe ‘d’equity swaps’, LVMH avait acquis 17% du capital d’Hermès à l’automne 2010 sans en informer les autorités boursières. Une fois la manœuvre découverte, LVMH était déjà propriétaire d’Hermès à 22,6%.


LVMH en appel

Dès l’annonce de la décision de la commission des sanctions de l’AMF, LVMH a annoncé qu’il irait en appel contre cette sanction. « Le principe même de la sanction et, plus encore, le montant de celle-ci sont totalement injustifiés », estime LVMH.


Le groupe de luxe conteste « avec force » tout manquement d'information au marché et a la ferme intention d’expliquer « la réalité des faits » devant la cour d'appel de Paris.


Jusqu’à nouvel ordre LVMH reste propriétaire des actions Hermès. Toutefois Hermès l’année dernière a porté plainte contre LVMH en vue d’obtenir l’annulation des transactions. Pour l’instant le dossier est aux mains du tribunal de commerce. Affaire à suivre donc …

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


C&A cède 13 magasins français

22/11/2017

La chaîne de mode C&A va céder 13 de ses 160 magasins français. Les espaces commerciaux, ainsi que le personnel seront repris par les enseignes de mode françaises Chaussea et Stokomani.

L’Europe et l’Asie boostent le chiffre d’affaires de Guess

22/11/2017

Durant le 3ème trimestre la marque de mode américaine Guess a vu son chiffre d’affaires progresser de plus de 3%, et ce grâce aux excellentes ventes réalisées en Asie et en Europe. Malgré cette croissance du CA, l’entreprise a subi une perte.

Urban Outfitters sort de l’ornière au 3ème trimestre

21/11/2017

Après plusieurs trimestres de résultats négatifs le groupe de mode Urban Outiftters a renoué avec la croissance au troisième trimestre. Le chiffre d’affaires total a progressé de 3,5% et même sur base comparable il est question d’une hausse de 1%.

La plateforme de mode danoise Miinto atterrit en Belgique

21/11/2017

Depuis cette semaine, la plateforme de mode danoise Miinto est également disponible en Belgique. La plateforme permet aux retailers plus petits dans le fashion d’y vendre leurs produits, afin de s’armer contre les grands magasins internet.

Lubach : « La mode équitable est une question de priorités »

15/11/2017

Depuis le drame du Rana Plaza l’industrie textile appelle à la transparence dans la chaîne de production de vêtements. Mais visiblement il y a encore du pain sur la planche. Tel est le constat d’Arjen Lubach dans son émission Zondag met Lubach.

L’enseigne de mode Canada Goose ouvre son premier magasin européen

14/11/2017

Le spécialiste canadien des vêtements outdoor  Canada Goose a ouvert son premier magasin européen à Londres. Les collections de la marque étaient déjà disponibles en Europe auparavant, mais uniquement dans des magasins multimarques.

Back to top