LVMH condamné à 8 millions d’euros d’amende dans l’affaire Hermès | RetailDetail

LVMH condamné à 8 millions d’euros d’amende dans l’affaire Hermès

LVMH condamné à 8 millions d’euros d’amende dans l’affaire Hermès

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a infligé une amende de 8 millions d’euros à LVMH pour être monté « subrepticement »  au capital de son concurrent Hermès. Le géant français du luxe a d’ores et déjà annoncé qu’il irait en appel contre cette décision.

L’amende la plus élevée jamais infligée

Le gendarme de la Bourse reproche à LVMH la manière dont le groupe est monté au capital d’Hermès. Initialement l’AMF avait exigé une amende de 10 millions d’euros. Même si celle-ci a été réduite à 8 millions d’euros, il s’agit de l’amende l’a plus élevée jamais infligée par les autorités boursières françaises.


La commission des sanctions de l'AMF réprouve principalement « le contournement de l'ensemble des règles destinées à garantir la transparence indispensable au bon fonctionnement du marché », ainsi que « la gravité de manquements successifs à l'obligation d'information du public ayant consisté à masquer toutes les étapes de la prise de participation de LVMH dans le capital d’Hermès. »


Via un système complexe ‘d’equity swaps’, LVMH avait acquis 17% du capital d’Hermès à l’automne 2010 sans en informer les autorités boursières. Une fois la manœuvre découverte, LVMH était déjà propriétaire d’Hermès à 22,6%.


LVMH en appel

Dès l’annonce de la décision de la commission des sanctions de l’AMF, LVMH a annoncé qu’il irait en appel contre cette sanction. « Le principe même de la sanction et, plus encore, le montant de celle-ci sont totalement injustifiés », estime LVMH.


Le groupe de luxe conteste « avec force » tout manquement d'information au marché et a la ferme intention d’expliquer « la réalité des faits » devant la cour d'appel de Paris.


Jusqu’à nouvel ordre LVMH reste propriétaire des actions Hermès. Toutefois Hermès l’année dernière a porté plainte contre LVMH en vue d’obtenir l’annulation des transactions. Pour l’instant le dossier est aux mains du tribunal de commerce. Affaire à suivre donc …

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Bestseller investit dans About You

20/07/2018

Le groupe danois Bestseller prend une participation significative dans la plateforme de mode allemande About You. Une augmentation de capital d’environ 250 millions d’euros devrait permettre au retailer en ligne de poursuivre sa croissance.

100 millions d’euros qui partent en fumée chez Burberry

20/07/2018

Tout le monde ne comprend pas la nécessité du développement durable. L’année dernière, la marque de mode britannique Burberry a brûlé plus de 30 millions d’euros de produits de marque « pour éviter qu’ils ne tombent entre de mauvaises mains ».

3 Suisses, l’icône de la vente par correspondance, dépose le bilan en Belgique

19/07/2018

La division belge des 3 Suisses a été déclarée en faillite, après un démarrage désastreux des soldes. Durant les premiers jours des soldes, le webshop a vendu 30% de moins que l’année précédente. Onze emplois sont menacés.

Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.