Macintosh est proche d’une reprise

Macintosh est proche d’une reprise

Le groupe retail néerlandais Macintosh affirme mener des discussions avancées avec quelques repreneurs potentiels.  A cause de l’endettement élevé du groupe, il ne s’attend pas récupérer une somme importante pour la reprise.

Une valeur faible à cause d’un endettement élevé

Début 2015, Macintosh, la société mère des chaînes comme Dolcis, Invito et Brantano, a décidé de se consacrer entièrement à Fashion Benelux.  Pour ce faire, quelques chaînes ont été vendues, comme Kwantum récemment.  Cet argent a été utilisé par Macintosh pour réduire son endettement dans l’espoir de pouvoir se remettre sur les rails.

 

Le chiffre d’affaires poursuit sa perte de vitesse et Macintosh n’arrive pas à se débarrasser complètement de ses dettes.  Cet endettement élevé par rapport à l’EBITDA actuel fera en sorte que pour les actionnaires actuels, la valeur de Macintosh sera quasi nulle lors d’une reprise.

 

Macintosh a annoncé plus tôt que le chiffre d’affaires du dernier trimestre 2015 sera également en baisse par rapport à l’année dernière, alors que les prestations de l’année précédente étaient déjà décrites comme étant insuffisantes.

Tags: