Macintosh n’arrive pas encore à inverser la tendance | RetailDetail

Macintosh n’arrive pas encore à inverser la tendance

Macintosh n’arrive pas encore à inverser la tendance

Durant la 1ère moitié de 2015, le chiffre d’affaires et les pertes de Macintosh Retail Group ont reculé, principalement grâce à la vente de plusieurs de ses divisions. Les prochaines victimes sont la chaîne de magasins de décoration Kwantum et les activités britanniques.

Le online se porte bien

Le chiffre d’affaires total a reculé de trois pour cent, à 204 millions d’euros. Ceci est dû aux diverses promotions dans les magasins, mais, comparé à l’année précédente, Macintosh a également fermé 9 pour cent de ses filiales. La perte nette a reculé de 31 à 4 millions d’euros, et ce grâce à la vente de magasins. Au mois de mai dernier, Macintosh a vendu Nea International pour un montant de 16 millions d’euros.

 

Macintosh éprouve dès lors des sentiments mitigés à propos des résultats. « Après la hausse significative de la part de marché de Fashion NL au 1er semestre 2014, nous avons à nouveau gagné des parts de marché durant la première moitié de 2015, tant dans les magasins ‘like-for-like’ qu’en ligne », précise le CEO Kurt Staelens. « En Belgique aussi, nous constatons que notre stratégie crosschannel se reflète dans une croissance online plus rapide que celle du marché. »

 

Le chiffre d’affaires online de Macintosh a donc fortement progressé. Aux Pays-Bas, le chiffre d’affaires online des chaînes de chaussures a augmenté de 22,3%, alors qu’au BeLux, il a progressé de 19,2%. Le contraste est grand avec le chiffre d’affaires offline qui a baissé de 4,8% aux Pays-Bas et de 0,4% au BeLux. Le chiffre d’affaires total des magasins de chaussures aux Pays-Bas a reculé de 2,2% et au BeLux, il a légèrement progressé de 0,2 %.

 

« Vendre Kwantum au plus vite»

La cure d’amaigrissement n’est pas encore terminée. Macintosh souhaite se débarrasser de Kwantum et de ses activités britanniques encore cette année. « Après la vente de Kwantum et des activités britanniques, nous n’aurons pratiquement plus aucune dette. Cela facilitera les discussions avec les banques. Nous n’aurons plus que des discussions concernant le financement des fonds de roulement », affirme Staelens au journal De Telegraaf.

 

Cela sera bénéfique pour le groupe. A la fin de l’année dernière, Macintosh enregistrait encore une dette d’environ 70 millions d’euros et pour maintenir la tête hors de l’eau, divers refinancements ont été réalisés ces dernières années.  

 

Pour être sûr que les choses ne se dégradent pas à nouveau, les différentes divisions de l’entreprise devront dorénavant rapporter directement au CEO. « Nous sommes plus proche du business. La rapidité et l’adaptabilité sont plus que jamais fondamentales. » Et d’importants investissements seront fait au Benelux. « Puisque nous sommes leader du marché aux Pays-Bas et en Belgique, notre situation y est favorable, mais nous devons quand même pouvoir investir. »

 

Staelens espère se débarrasser de Kwantum et des magasins britanniques encore cette année. Des offres contraignantes ont déjà été faites pour Kwantum, mais au Royaume-Uni, tout est encore à un stade précoce et seules des propositions indicatives nous sont parvenues, précise le dirigeant.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Brantano veut devenir la marque de mode de référence pour tous »

22/02/2018

FNG veut hisser Brantano au rang de grande enseigne de mode et ambitionne d’en faire le premier choix pour un large public. Le retailer entend couvrir le marché avec trois formules de magasins complémentaires et une nouvelle plate-forme en ligne.

Jack & Jones ouvre cinq magasins selon un nouveau concept

22/02/2018

Durant la période à venir l’enseigne de mode Jack & Jones ouvrira cinq magasins selon un nouveau concept : le premier vient d’ouvrir ses portes au Westland Shopping Center à Anderlecht. D’autres ouvertures suivront dans les prochains mois.

Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai contraints de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

Back to top